M’enregistrer

Arracheuse/souleveuse de scions d’un an

Messages: 71
Enregistré le: 10 Janvier 2019, 09:31

Arracheuse/souleveuse de scions d’un an

Messagepar QuentinAP » 26 Avril 2019, 13:41

Cyril est pépiniériste du côté de Guigamp, et a pour particularité de produire des scions d'un an sous label "nature et progrès" (pour plus d'infos, vous référer à sa chronique de présentation: pepiniere-frouezh-t4180.html).


Après avoir passé un an en terre, Cyril « déchausse » ses scions et les stocks dans ses jauges en sables en attendant qu’ils soient vendus pendant l’hiver.

Il existe dans le commerce, différentes solutions pour réaliser cette opération. Mais le matériel professionnel est souvent surdimensionné, « surcomplexifié » et propose des prix rédhibitoires (ça devient un peu une habitude). On peut trouver sur le net, des machines impressionnantes capables d’arracher des arbres centenaires,…

Cyril n’a pas besoin de tout cela. Il avait simplement besoin de pouvoir passer sous ses scions avec une lame afin de les soulever. Ensuite la récolte se fait à la main (ce qui pourrait être amélioré).
Dans sa réalisation, c’est la lame qui lui a couté le plus cher (600euros), il a dû l’acheter neuve. Le reste, c’est de la récup’ : Un trois points de gyrobroyeur, des tubes carrés et des roues de terrages, et une petite dent du côté opposé à la lame afin de rééquilibrer l’ensemble.

La lame travaille à 50cm. Afin de ne pas abimer son sol déjà fragile, il tente de le déstructurer le moins possible et il n’utilise donc pas de lame vibrante. Pour tracter cet ensemble, un tracteur de 60chevaux (deux roues motrices) est nécessaire.
DSC04869.JPG
Les pierres que l’on voit sur sa machine sont sorties de son sol : ce sont des granites très dures et lourds. Dans son sol, il n’a pas de complexe argilo-humique, d’où l’importance d’avoir un sol très dynamique avec beaucoup d’humus.
DSC04869.JPG (271.57 Kio) Vu 242 fois


La lame est déportée sur le côté, de telle manière à ce qu’elle longe le rang avec ses roues. Il utilise un petit marqueur pour indiquer la position de sa lame par rapport à son tracteur.
DSC04875.JPG
De l’autre côté, se trouve une dent qui permet à l’ensemble de se maintenir droit -de faire contrepoids contre la lame de l’autre côté, en réalité - ce qui empêche le châssis de se déporter.
DSC04875.JPG (234.99 Kio) Vu 242 fois


Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usage·R·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021).
Image

Retourner vers Arboriculture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités