Switch to full style
Répondre

Autoconstruction de grandes surfaces en Grume de bois

18 Mai 2015, 09:13

La ferme du Mont Charvet est une ferme d’élevage en GAEC depuis 2007. L’autoconstruction présente est impressionnante par son rapport surface / coût, son approche structurelle et son exigeante conception.
En 2005, une première tranche de construction a été réalisée par quatre associés. Le plan en L a permis de dégager une cour intérieure distribuant toutes les fonctions de la ferme, tout en envisageant les possibilités d’extension et l’accueil du public. Les bâtiments ont été faits en grumes de bois. Le matériel requis pour cette technique de construction est rudimentaire : une grue pour lever les éléments structurels, une bonne tronçonneuse, quincaillerie et perceuse, visseuse, boulonneuse... L’efficacité et la rapidité du chantier est notable. Depuis la première tranche, plus de 2000m² ont été construits au total.

Panorama copie.jpg
Vue d'ensemble depuis la cours intérieure de la ferme initialement dessinée en L.
Panorama copie.jpg (1.06 Mio) Vu 2301 fois


• Historique :

o Contexte : en 2005, l’exploitation doit s’équiper en bâtiments : stabulation, atelier de transformation, stockage grain, stockage foin / paille, magasin de vente et bureau.
o Nature de l’exploitation : vaches allaitantes, porcs, transformations.
o Besoin initiale : tous les bâtiments
o Clef de détermination : Potentialité d’extension dans toutes les directions (conditionnant l’implantation du bâtiment de base) ; Implantation en L définissant un espace central ; insertion dans le paysage
o Conception : deux associés de l’exploitation
− Référence en amont : expériences antérieures dans l’autoconstruction

o Parcours réglementaire :
− Type de zone : Zone agricole
− PC : le permis de construire de l’extension a été fait par un architecte car la surface dépassait le seuil des 800m²

Panorama 2 copie.JPG
Ici, nous faisons dos aux terres et face aux deux stabulations.
Panorama 2 copie.JPG (958.64 Kio) Vu 2301 fois

• Construction : neuve (cette section se focalise sur la nouvelle stabulation faite en 2007)
o Coût global : 12 000€
o Superficie totale : 540m²
o Choix constructifs :
− Structure : 40 m3 de bois (douglas) : charpente en grumes, les poteaux reposent sur des plots de bétons
− Couverture : bac acier
− Sol : chape béton
− Bardage partielle : bois

o Temps de la construction :
− 2 semaines de montage
o Défauts constructifs :
− L’orientation du bâtiment n’offre pas assez de soleil pour les vaches
− Les parcs des vaches de la première stabulation ne peuvent pas s’ouvrir de manière indépendante

perspective structure copie.jpg
perspective structure copie.jpg (1.03 Mio) Vu 2301 fois


• Autoconstruction :
presque totale
o Calendrier : l’ensemble des bâtiments ont été construits année après année, de 2005 à 2014
o Accompagnement d’un professionnel : la dalle béton et l’atelier de transformation
o Inconvénients générés par l’autoconstruction :
− Ayant des notions empiriques dans la construction, le dimensionnement de la structure n’est pas optimisé (probablement sur dimensionnée)
grume et récup.JPG
Sur cette photo, nous pouvons apercevoir les assemblages des grumes (notamment sur un contreventement). On constate aussi le mur de soutènement fait de poteaux électriques en béton.
grume et récup.JPG (581.36 Kio) Vu 2301 fois

• Usage :
o Organes internes :
− Atelier de transformation
− Bureau
− Magasin de vente
− Hangar à matériel et véhicule
− Deux stabulations pour les vaches
− Porcheries
− Bâtiment pour les porcelets
− Stockage foin / paille / grain (en silos)

o Ergonomie :
− Entrée dans la cours facilité (ce qui permet d’avoir accès à tous les bâtiments)
− Nettoyage de la stabulation et de la porcherie
− Accès des vaches

o Défauts majeurs :
− Les parcs à vaches n’étant pas indépendants, lors du nettoyage toute la stabulation doit être libérée
plan copie.jpg
Plan schématique de l'organisation de la ferme et son évolution les dernières années.
plan copie.jpg (862.99 Kio) Vu 2301 fois


• Si c’était à refaire !

o Meilleurs appréhension de la structure et de son dimensionnement
Répondre