Switch to full style
Répondre

Chantier avec les amapiens !

10 Septembre 2015, 10:00

Ferme des près neufs

La démarche d’Erwan pour construire sa ferme est un grand mélange de différents acteurs, pros et bénévoles, qui ont formé un ensemble peu commun à l’autoconstruction paysanne. Il a opté pour l’autoconstruction partielle : terrassement, fondation, maçonnerie et la structure du bâtiment préfabriquée ont été faits par des professionnels, tandis qu’Erwan a posé le bardage et a organisé des chantiers participatifs pour les finitions.

D’une part le chantier bénévole est une option peu empruntée dans l’autoconstruction paysanne, mais en plus Erwan a sollicité les amapiens de manière à pousser la logique de l’exploitation coopérative un peu plus loin. Les amapiens mangent aujourd’hui les légumes de la ferme, utilisent la cuisine pédagogique lors des stages ou des journées organisées, et viennent faire la distribution des paniers dans ce beau bâtiment en bois auquel ils ont contribué de leurs mains. C’est un gain d’argent et de temps pour Erwan qui aurait eu peine à tout faire lui-même, mais c’est avant tout solution collaborative et solidaire !

perspective éclatée.jpg
Sur cette image on peut apercevoir l'organisation intérieure du bâtiment. A l'usage, Erwan témoigne qu'il serait nécessaire de créer un quai de chargement et une avancée de toiture au dessus de l'entrée agricole.
Actuellement, le circuit des légumes est aussi optimisable (entrée et sortie se croise... etc). Figuré par les flèches bleues : 1 déchargement et entrer du légume 2 circuit de lavage à l'intérieur 3 sortir potentielle et chargement dans une camionnette
perspective éclatée.jpg (754.12 Kio) Vu 978 fois


• Historique :
o Contexte : Erwan était en reconversion et s’est lancé dans ses cultures en 2012 avant même d’avoir son bâtiment
o Exploitation et surfaces : Ferme des près neufs, bio, maraîchage sur 2ha et 4ha en rotation, 1 salarié et un stagiaire
o Commercialisation : 100% amap : 65 paniers sur 52 semaines
o Besoin initial : nouveau bâtiment
o Clef de détermination : Erwan a tenu que le bâtiment agricole ne soit pas qu’un outil fonctionnel à l’exploitation mais aussi un endroit polyfonctionnel et convivial pour pouvoir entretenir un lien fort avec ses amapiens notamment.
o Conception : la conception technique du bâti a été faite par la société James (préfabrication et montage de bâtiment en bois). En revanche, Erwan a travaillé sur la disposition des espaces intérieurs et l’ergonomie du bâtiment
− Clef de détermination : espace polyvalent et collectif

o Parcours réglementaire :
− Type de zone : zone agricole à risque argile : cela a engendré un surdimensionnement de la structure
− PC : les plans et autres pièces de dessin ont été faite par la société James. Erwan s’est chargé de la notice et de la constitution du dossier

o Inauguration du bâtiment : fin du gros œuvre : fin 2012. Second œuvre et finitions intérieures : 2013
panorama intérieur.jpg
panorama intérieur.jpg (921.39 Kio) Vu 978 fois

• Construction :
neuve
o Coût global : 32 000 € pour la partie professionnelle
o Superficie totale : 266 m²
o Choix constructifs :
− Structure : poteau bois avec contreventement en croix de Saint-André et une charpente en lamellé collé
− Couverture : Eternit
− Sol : dalle béton / fondation béton
− Isolation : laine de bois pour la pièce conviviale et la cuisine pédagogique
− Bardage bois : posé par Erwan

o Défauts constructifs :
− Erwan regrette de ne pas avoir prévu une dépassée de toiture devant l’entrée agricole afin de se protéger des pluies lors du traitement des légumes (stockage, trie...)
− L’absence de quai de chargement n’est très contraignante du moment que les légumes sont distribués à la ferme. Mais il aurait été un bon outil pour la réception de commande par exemple...


• Autoconstruction : partielle
o Accompagnement professionnel : terrassement, fondations, maçonnerie, structure bois, plomberie et élec
o Chantier participatif : organisé autour des salles communes / conviviales : salle de distribution des paniers et cuisine pédagogique
escalier.jpg
Vue sur l'escalier intérieur. Au fond, l'accès à la salle conviviale. Sur la droite, la salle de stockage chaud et de germination.
escalier.jpg (611.96 Kio) Vu 978 fois

• Usage :
o Organes internes :
− Chambre froide : conteneur frigo : environ 20 m²
− Stockage matériel : mezzanine
− Bureau, espace salarié, salle de distribution des paniers : 60 m²
− Stockage chaud : environ 8 m² + germoir
− Cuisine pédagogique : 25 m²
− Sanitaire salarié

o Ergonomie :
− Confort : isolation et poêle à bois dans la salle conviviale
o Défauts majeurs :
− Quai de chargement / déchargement : absent
− Pas de rampe d’accès à l’entrée agricole


Plan commenté.jpg
Ici, on peut s’imaginer les flux dedans et autour du bâtiment. En bleu, les légumes s'achemnie vers le circuit de lavage (1) et de conditionnement (2). Puis, soit il est stocké (froid et chaud 3) soit il part directement en distribution extérieur par la camionette (4') soit il est distribué sur place (4).
En vert sont les corrections que l'on pourrait apporter au niveau fonctionnel.
Le bâtiment fait 10m par 26m. Le nord est en bas.
Plan commenté.jpg (934.34 Kio) Vu 978 fois


ALLER PLUS LOIN...
Un document très instructif sur l’installation en maraîchage bio : une partie concerne le bâtiment de maraîchage type, page 18
Blog de la ferme


Ces travaux bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usages, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, l’InterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires.

Image
Répondre