M’enregistrer

Couche chaude pour semis

Messages: 0
Enregistré le: 01 Mars 2013, 10:02

Couche chaude pour semis

Messagepar Robert » 01 Mars 2013, 12:08

Bonjour à tous,

J'ai quelques graines de "Tomate Triomphe de Liège" et aimerais faire les semis.
Etant donné qu'il fait trop froid et n'ayant qu'un petit espace, j'aimerais utiliser technique de couche chaude mais je n'ai que très peu d'espace et pas de jardin dispo jusqu'au repiquage.
J'aimerais donc savoir s'il est possible de réaliser une couche chaude dans un petit bac à placer sur mon balcon ?? J'ai peur que la quantité de matière organique ne soit insuffisante pour qu'il y aie production de chaleur suffisante (j'ai un peu de fumier de cheval à disposition)

Quelqu'un aurait-il une autre technique à partager sachant que je veux à tout pris éviter d'utiliser une résistance électrique.....?

Merci d'avance :-)

Messages: 43
Enregistré le: 06 Décembre 2012, 23:07

Re: Couche chaude pour semis

Messagepar Matt » 06 Mars 2013, 20:10

Ben nous on a placé 400 litres de fumier de vache chaud dans des bidons pour tenter l'effet couche chaude et ça a pas marché. Je pense que le volume était malheureusement trop faible.

Messages: 0
Enregistré le: 01 Mars 2013, 10:02

Re: Couche chaude pour semis

Messagepar Robert » 11 Mars 2013, 16:48

Salut matt, après quelques recherches, j'ai trouvé une solution mais c'est limité pour une petite surface (ce qui me convient): Chauffer avec un système de lampe à huile (huile de récup (friteuse))
J'ai vu quelqu'un qui faisait ses semis avec mini serre et bougie faites maison en dessous.
Je vais me baser la dessus et bricoler un système basé sur les bougies éternelles. ;)

Messages: 0
Enregistré le: 01 Mars 2013, 10:02

Re: Couche chaude pour semis

Messagepar Robert » 12 Mars 2013, 10:39

Matt a écrit:Ben nous on a placé 400 litres de fumier de vache chaud dans des bidons pour tenter l'effet couche chaude et ça a pas marché. Je pense que le volume était malheureusement trop faible.


Après relecture je sais pas si c'était de l'humour en fait :mrgreen: Au cas où c'était pas le cas, n'oublie pas que pour qu'il y aie production de chaleur il faut que les bactéries prolifèrent et doivent donc avoir de quoi se nourrir, càd de la matière organique riche en suffisance (C/N, sucres, amidons, protéines).
P-e que la composition avec QUE du fumier de vache n'était pas d'assez bonne composition. L'idéal c'est du fumier de monogastriques (non ruminents) qui est bcp plus riche (ex: cheval, porc). Il faut aussi un minimum de terre et rajouter un peu de chaux rend le milieu moins acide et donc meilleur pour les bactéries.

Messages: 6
Enregistré le: 07 Mars 2014, 14:48
Localisation: Rhône : Vallée d'Azergues

Re: Couche chaude pour semis

Messagepar Bébert » 10 Mars 2014, 09:21

Je déterre ce sujet mais je le trouve intéressant .

Voici des liens expliquant comment réaliser une couche.
http://www.un-jardin-bio.com/la-couche-chaude/ et http://perso.numericable.fr/cf40/articles/4247/4247094B.htm
Et oui le fumier doit être en contact avec la terre.
Il faut le tasser et si il est trop sec il faut l'arroser (pour qu'il soit humide, pas trempé non plus)
Le fumier peut être mélangé a des feuilles mortes ou peut être remplacé par du BRF.

Cette méthode était beaucoup utilisée par les maraîchers de Paris
(réf : Le manuel pratique de la Culture Maraîchère de Paris de 1845
http://paysansansfrontieres.com/manuel-pratique-de-la-culture-maraichere-de-paris-moreau-j-g-et-j-j-daverne-ecrit-en-1845/)
A l'époque il faisait des couches de 66 cm de fumier ! voir p 72 Comment monter une couche
Et les différentes couches p 60

Retourner vers Techniques Agronomiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités