M’enregistrer

Dérouleuse plastique attelable

Messages: 71
Enregistré le: 10 Janvier 2019, 09:31

Dérouleuse plastique attelable

Messagepar QuentinAP » 11 Avril 2019, 10:10

La vallée du Gier, qui sépare le département du Rhône de celui de la Loire semble être un vivier inépuisable de démarches d’autoconstructions et autres bricolages. Après un début d’après-midi bien chargé passé à discuter aménagements d’étables (etable-semi-auto-construite-bois-bardage-t4159.html) et cabanes à cochons (cabanes-cochons-t2676.html) au GAEC des Pâquerettes, une dizaine de minutes en voiture à travers les routes tortueuses du Parc naturel du Pilat m’ont mené au GAEC du Jardin des Balmes (dont vous pourrez retrouver une présentation autrement plus séduisante ici : https://www.uniferme.fr/gaec-jardin-des-balmes#).

C’est avec Thomas Bouchet que je suis entré en contact, jeune maraicher ayant repris la ferme en 2016 à Alain Laval, l’instigateur de ce joyeux fouillis de bricoles et de machines dont je vais tenter de vous en résumer une partie dans les articles qui vont suivre.

Il n’y a pas à chercher bien loin pour comprendre la technicité et l’intérêt que porte Alain à l’autoconstruction de machines. Ayant été ajusteur-monteur mais souhaitant plus de libertés, pour Alain, être maraicher c’était avant tout une bonne excuse pour continuer à bricoler !

Toujours est-il qu’avec une telle diversité de productions légumières visant à fournir un magasin de producteurs et avec une surface de dix hectares, il fallait une mécanisation importante pour ne pas se tuer à la tâche.


Souhaitant simplifier et limiter le nombre de passages sur ses parcelles, Alain a imaginé un ensemble d’outils permettant de préparer le lit de semences, épandre de l’engrais et pailler, histoire d’avoir une planche hyper propre lors de l’implantation de sa culture, et le tout en un seul passage. Pour cela, il attache un épandeur à engrais à l’avant de son tracteur et son empierreuse à l’arrière (dont je vous ai déjà présenté le concept ici- post5951.html#p5951). Il remplace son rouleau perceur par sa dérouleuse plastique (mais si, celui dont je vous ai parlé dans l’article susnommé, allez-y jeter un coup d’œil !) … et il est prêt à monter dans son tracteur.

DSC04642.JPG
DSC04642.JPG (222.12 Kio) Vu 151 fois


Le fonctionnement de la dérouleuse est classique : On accroche le rouleau plastique sur le dévidoir du haut très simplement en l’enfilant sur une barre métallique se prenant dans un support…un peu comme du papier de toilette…on passe le plastique en dessous d’un second rouleau, des rasettes ouvrent le sol afin d’y fixer le plastique et des roues de rappui tendent et maintiennent le plastique en place.

DSC04643.JPG
la rasette, permettant d’ouvrir le sillon pour y enfoncer le plastique
DSC04643.JPG (196.38 Kio) Vu 151 fois


La particularité de cette machine, est qu’elle est « flottante » c’est-à-dire que le cadre est supporté par ses roues mais il peut néanmoins coulisser sur l’axe de support de celles-ci, de manière à suivre au mieux les déclivités du terrain tout en restant stable. En d’autres termes, si une roue rencontre une bosse, la roue opposée va continuer à suivre le sol et à appuyer sur le plastique pour le maintenir plaqué contre le sol.

Capture_système de fixation_dérouleuse.JPG
le système d’accroche de la dérouleuse à l’empierreuse : des tubes carrés s’emboitent dans ceux de l’empierreuse et sont fixés via des boulons.
Capture_système de fixation_dérouleuse.JPG (228.87 Kio) Vu 151 fois

DSC04650.JPG
Afin de soulever la dérouleuse lors du transport, on utilise la barre verte qui se prend dans une chaine (il en a une de chaque côté).
DSC04650.JPG (247.22 Kio) Vu 151 fois


Au niveau du coût, la ferraille et les roues sont neuves, mais le travail est de qualité professionnelle. Une dérouleuse proposant les mêmes prestations, de taille équivalente, dans le commerce, peut couter aux alentours de 2000-3000euros.

Finalement, il ne lui manque seulement que le rouleau perceur à l’arrière de sa dérouleuse et peut être de quoi rabattre la terre sur le plastique après la pose, comme ce que l’on peut voire sur la dérouleuse de l’AP (https://latelierpaysan.org/Derouleuse-a-plastiques).

Encore un peu de lecture ?
- Un porte-outil qui aurait pu courir le rallye-cross : porte-outil-qui-aurait-courir-rallye-cross-t4163.html
- Une empierreuse sur base de rotovator : post5951.html#p5951
- Une bineuse attelable devant le tracteur : outils-binages-montes-avant-t4166.html


Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usage·R·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021).
Image

Retourner vers Paillage plastique et Occultation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités