M’enregistrer

Sarcleuse à câble à l'essai

Bineuses, scalpeuses et compagnie
Avatar de l’utilisateur
Messages: 117
Enregistré le: 26 Mars 2015, 11:36

Sarcleuse à câble à l'essai

Messagepar Marin@AP » 07 Octobre 2015, 09:30

Guten Morgen !

Voici une autoconstruction rencontrée au Garten Coop, une ferme maraîchère collective située dans les environs de Fribourg en Allemagne.

Cette invention à l'essai me donne une bonne occasion pour vous parler de cette structure originale que nous avons pu rencontrer lors d'une tournée Grand Est.
Cette exploitation présente une structure assez particulière puisqu'elle appartient intégralement à ses membres, comme une structure coopérative. Il n'y a pas de transaction de vente et les travailleurs sont tous salariés.
Installée depuis 2009 sur 9 ha, elle emploi aujourd'hui 7 personnes (4,5 actifs) et alimente près de 300 familles, soit environ 800 personnes !
La plantation est assurée par les salariés, tandis que l'entretien des cultures et la récolte sont assurés par les membres (encadrés par les salariés). Les adhérents s'engagent à venir travailler sur la ferme 5 demi-journées par an.
P1090969.JPG
Chantier "Kartoffeln" avec une trentaine d'adhérents
P1090969.JPG (184.5 Kio) Vu 2923 fois

La production est intégralement partagée entre les membres sur 50 semaines par an. Il n'y a pas de vente extérieure, donc pas de besoin de labellisation en bio (bien que les pratiques répondent au cahier des charges AB).
Les 60 variétés de légumes sont cultivés en plein champ (patates, oignons, etc) et sur planches permanentes de 1,20 m. Les cultures sont inscrites dans une rotation de 11 ans de la manière suivante : 8 ans de légumes / 2 ans d'engrais verts (trèfle & luzerne) / 1 ans de céréales.

La ferme possède également un petit atelier d'élevage (5 bovins allaitants) qui valorisent les résidus de culture et une partie de la production de céréales. La production de fumier est revalorisée sur les cultures.

Côté matériel, le jardin dispose de 3 tracteurs dont un porte-outil Fendt pour le sarclage, un Massey utilisé pour sa prise de force et un John Deere pour le transport. Les outils ont été soit récupérés et adaptés soit intégralement autoconstruits. Le parc de matériel est équipé en triangle d'attelage.

Pour aller plus loin sur cette coopérative, visitez le site internet de la ferme


Voici donc la sarcleuse à câble, une adaptation réalisée par les salariés de la Garten Coop sur la base d'un vibroculteur.

Description :
Il s'agit d'un outil qui se fixe à la barre porte-outil ventrale du Fendt. Il est simplement constitué d'un tube carré sur lequel sont fixés des dents de vibroculteurs. Celles-ci son reliées entre elles par un câble fixé au niveau de la vis de serrage des socs.
DSCN5177 [1600x1200].JPG
Câble
DSCN5177 [1600x1200].JPG (486.05 Kio) Vu 2923 fois

Utilisation :
Cette sarcleuse est utilisée sur une planche vierge pour scalper les jeunes adventices à une très faible profondeur (4-5 cm). L'outil est généralement utilisé de 3 à 6 fois avant l'implantation d'une culture, en fonction des conditions météo et du temps disponible.
Le câble réalise un travail superficiel du sol en réalisant un minimum de perturbations. L'outil n'étant pas tranchant, les adventices sont déchaussées et légèrement brassées.
L'outil est apparemment très efficace mais il ne peut pas être utilisé s'il y a présence de résidus de culture.

Alternatives envisagées :
La Garten Coop envisage d'utiliser ce principe de sarclage avec seulement deux points de fixation du câble de part et d'autre de la planche. La hauteur du câble pourrait être calibrée en ajoutant au dispositif un rouleau de terrage.
L'outil pourrait disposer dans l'idéal de deux câbles qui scalperaient les adventives à deux profondeurs complémentaires.

Compléments :
Comme vous avez pu le remarquer (ou pas), l'outil est stocké sur roulettes ce qui facilite sont attelage. Une série d'outils similaire a été autoconstruit. Je profite de cet article pour vous les montrer.
DSCN5171 [1600x1200].JPG
Système de stockage des outils pour Fendt
DSCN5171 [1600x1200].JPG (332.53 Kio) Vu 2923 fois

La bineuse ventrale : adaptée à partir de modules de binages du commerce.
DSCN5169 [1600x1200].JPG
Bineuse
DSCN5169 [1600x1200].JPG (473.23 Kio) Vu 2923 fois

La sarcleuse à pattes d'oie :
DSCN5176 [1600x1200].JPG
Sarcleuse
DSCN5176 [1600x1200].JPG (419.43 Kio) Vu 2923 fois

A l'arrière du Fendt, cette gamme d'outil peut être associée à une série d'outils montés sur triangle d'attelage :
Le décomparteur de passe-pieds, utilisé quasi-systématiquement et le rouleau tasseur,
pour engendrer la germination des adventices et augmenter l'efficacité d'un faux-semis.

Ces travaux bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usages, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, l’InterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires.

Image
Fichiers joints
DSCN5175 [1600x1200].JPG
Décompacteur et rouleau
DSCN5175 [1600x1200].JPG (468.66 Kio) Vu 2923 fois

Messages: 132
Enregistré le: 29 Janvier 2015, 08:03

Re: Sarcleuse à câble à l'essai

Messagepar jonas » 07 Octobre 2015, 10:01

Bonjour,
Je voudrais juste insister sur l'originalité et la pertinence de la structuration économique de la Garten Coop. D'autres pourront probablement mieux en parler que moi. N'hésitez pas à me compléter.

> La Garten est sous forme coopérative à but non lucratif.
> Les membres de la coopérative sont des sociétaires qui ont placé une certaine somme d'argent dans la tréso de la coopérative.
> Les membres sont ainsi tous propriétaires de la coopérative, c'est-à-dire du matériel, de la production, des bâtiments... L'achat des terres n'est pas encore acté, mais elle est en cours il me semble.
> Ces mêmes membres cotisent également au fonctionnement annuelle de la ferme, ce qui leur donnent accès à des légumes de manière hebdomadaire. Donc en effet, il n'y a pas d'échange marchand car la cotisation annuelle place le membre comme le propriétaire directe d'une partie de la production, distribuée une fois par semaine.
> Par la même occasion, les salariés et les membres se réunissent pour prendre les grandes décisions de la coopérative (achat de matériel, gestion financière et gestion de la production...).
> Par conséquent, ce fonctionnement permet non seulement d'impliquer le consommateur et de lui faire prendre conscience de la production de sa nourriture, mais aussi de le sensibiliser au monde l'agriculture, de lui permettre une participation à la vie des champs...

Voici une vidéo / reportage fait sur la Garten. Un petit film à ne pas louper si on veut aller plus loin...

Messages: 43
Enregistré le: 06 Décembre 2012, 23:07

Re: Sarcleuse à câble à l'essai

Messagepar Matt » 07 Octobre 2015, 20:01

ils se sont inspirés des Jardins de cocagne de Genève en Suisse qui existent sous cette forme depuis 40 ans bientôt. Il existe d'autres coopératives de ce type en Allemagne et en Suisse. Sur notre ferme, on fonctionne pareil sauf que l'outil de travail nous appartient (GAEC La pensée sauvage, cf. desciptif dans la présentation) . En France, il existe quelques SCIC agricole notamment en pays basque (SCIC Bio garo) , forme la plus proche de ce que tu as vu en Allemagne. Après, c'est du salariat. On a des amis qui ont bossé à Cocagne à genève et qui en sont bien revenu. Si tu regardes leur film d'ailleurs à gartencoop, ils ont les mêmes difficultés que nous sur nos AMAP pour mobiliser leurs partenaires. Rien n'est simple, rien n'est parfait, faut expérimenter !

Retourner vers Desherbage mécanique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités