M’enregistrer

Séries de fendeuses à bûches

Fauchage, épierrage, broyage, bois, compost,...
Avatar de l’utilisateur
Messages: 117
Enregistré le: 26 Mars 2015, 11:36

Séries de fendeuses à bûches

Messagepar Marin@AP » 15 Septembre 2015, 11:53

Bonjour,

Voici une autoconstruction d'une fendeuse à bûches rencontrée sur la ferme de Jean-Pierre dans le Finistère sud.
Jean-Pierre est maintenant retraité mais travaillait sur une exploitation associant 4 ha de grandes cultures et 1,5 ha de maraîchage (dont 1200 m² de serres). La ferme est actuellement reprise par son fils mais Jean-Pierre donne régulièrement des coup de main sur la partie mécanisation.
Il a eu l'occasion de bricoler une grande panoplie d'outils, dont cette fendeuse à bûches autoconstruite similaire aux modèles que l'on peut retrouver dans le commerce.

DSCN4777 (Copier).JPG
Vue de face
DSCN4777 (Copier).JPG (254.76 Kio) Vu 3815 fois

La réalisation :
L'outil comporte un socle sur lequel est soudé une poutrelle IPN de 2 m. Deux vérins simple effet récupérés sur une benne à patates permettent d'exercer une pression (10 T) sur le fendoir qui coulisse le long de la poutrelle.
Un troisième vérin simple effet plus petit permet de relever le fendoir et de refermer les vérins de pression.
DSCN4778 (Copier).JPG
Détail du vérin de relevage
DSCN4778 (Copier).JPG (213.65 Kio) Vu 3815 fois

Les 3 vérins sont alimentés par une pompe hydraulique actionnée par la prise de force du tracteur. Un distributeur permet d'actionner soit les grands vérins de pression, soit le petit vérin de relevage.
DSCN4779 (Copier).JPG
Centrale hydraulique et prise de force
DSCN4779 (Copier).JPG (203.83 Kio) Vu 3815 fois

Les difficultés :
Le fendoir s'est tordu et Jean-Pierre a dû le renforcer à plusieurs reprises. Il aurait fallu au départ utiliser un acier bien plus résistant.
DSCN4782 (Copier).JPG
Détail du fendoir
DSCN4782 (Copier).JPG (142.45 Kio) Vu 3815 fois

Une autoconstruction de toutes pièces également très utile pour démonter les pneus de tracteur, à condition de positionner une pièce de protection sur le fendoir !

Avatar de l’utilisateur
Messages: 117
Enregistré le: 26 Mars 2015, 11:36

Re: Séries de fendeuses à bûches

Messagepar Marin@AP » 15 Septembre 2015, 12:21

Et voici une réalisation similaire rencontrée chez David en Meuse.

David est paysan-boulanger et réalise sur sa ferme un élevage de chevaux de compétition. Un personnage assez unique et plein d'inventivité qui a réalisé une panoplies d'autoconstructions impressionnantes : roue à aube, moulin à farine, four à pain... Les comptes rendu de nos visites seront bientôt en ligne. David est aussi bûcheron à ses heures perdues et a autoconstruit cette fendeuse à bûches, réalisation modeste comparée à la panoplie des bricolages réalisés sur la ferme. Il n'empêche.
DSCN5077 [1600x1200].JPG
Vue générale
DSCN5077 [1600x1200].JPG (310.97 Kio) Vu 3810 fois

Description :
Cette fendeuse est une bonne imitation de ce qu'on peut rencontrer dans le commerce, si ce n'est qu'elle fonctionne avec une centrale hydraulique externe. La pompe hydraulique est mise en rotation par la prise de force du tracteur. Elle est reliée à un réservoir d'huile (env. 30 L) fait à partir d'un chauffe-eau. Comme Jean-Pierre, le mat a été fait à partir d'une poutrelle IPN que David a pris soin de surdimensionner (L=20 cm, H=220 cm) pour éviter qu'elle ne se voile sous la pression.
Le vérin utilisé est à double effet et a un développement de 95 cm. Il est relié à un fendoir de 30 cm légèrement évasé dans les coins afin de bien séparer les deux morceaux de la bûche une fois fendue.
DSCN5076 [1600x1200].JPG
Fendoir vue du dessous
DSCN5076 [1600x1200].JPG (457.24 Kio) Vu 3810 fois

DSCN5070 [1600x1200].JPG
Fixation du coin sur l'IPN
DSCN5070 [1600x1200].JPG (391.14 Kio) Vu 3810 fois

DSCN5071 [1600x1200].JPG
Centrale hydraulique
DSCN5071 [1600x1200].JPG (463.88 Kio) Vu 3810 fois

Coût du dispositif :
Aux alentours de 500 euros en prenant en compte la ferraille, le vérin et le circuit hydraulique.

Ces travaux bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usages, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, l’InterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires.

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 66
Enregistré le: 26 Mai 2016, 10:38

Re: Séries de fendeuses à bûches

Messagepar Robin AP » 13 Septembre 2016, 14:30

Une installation bien plus modeste que les fendeuses montrées plus haut, ici il s'agit simplement de l'installation d'un attelage sur la fendeuse.

Jean-Jacques est installé à côté de Cognac, il possède 70ha, dont 6ha de vigne qui font l’essentiel du bénéfice, et sont vendus en vrac pour faire de l’eau de vie. Le reste de la surface est exploité en tournesol, mais et blé. Le tournesol est transformé en huile, vendue à des cantines, et le blé est transformé en farine, vendue à des boulangers. Il possède aussi quelques hectares de bois "pour s'occuper l'hiver", qui lui permettent de compléter son revenu en vendant des fagots.

Lorsque Jean-jacques va au bois, il veut pouvoir réaliser toutes les opérations sur place. Il a donc installé un attelage sur la fendeuse afin de pouvoir la transporter à l’avant du tracteur.

attelage fendeuse.jpg
attelage fendeuse.jpg (665.15 Kio) Vu 3201 fois

L'autoconstruction ici concerne seulement l'attelage, qui est fait intégralement en ferraille récupérée, même pour la barre à trous, donc l'ensemble n'a rien couté.

fagotteuse et fendeuse.jpg
fagotteuse et fendeuse.jpg (610.63 Kio) Vu 3201 fois

Tous les outils nécessaire sont donc déplacés en même temps, et les deux outils utilisent l'hydraulique du tracteur. Le bois est ainsi coupé et fagoté directement sur place et reste ensuite au bois. Il est ramené pour stockage sur la ferme au fur et à mesure.

Jean-jacques a pris la décision d'arrêter son activité et cherche des repreneurs, n'hésitez pas à chercher sa ferme sur la carte des autoconstructeurs, et à le contacter si l'idée vous intéresse !

Autre construction faite par Jean-Jacques

Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usages, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, l’InterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires.

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 66
Enregistré le: 26 Mai 2016, 10:38

Re: Séries de fendeuses à bûches

Messagepar Robin AP » 13 Septembre 2016, 18:13

Encore une nouvelle fendeuse, non entièrement autoconstruite mais largement adaptée, avec l'ajout d'une balloteuse directement sur la même machine.
Xavier Giboulot est installé depuis 30 ans en céréales en côte d'or sur 70 ha, en agriculture biologique. Il cultive du blé, luzerne, féverole, chanvre, tournesol et soja, et autoconstruit avec l'aide de son frère depuis son installation pour toujours s'adapter au contexte de son exploitation. Il estime avoir grâce à l'autoconstruction divisé les coûts par 7 sur l'ensemble de son parc matériel comparé à de l'achat neuf, qui serait moins adapté à ses besoins spécifiques.
Une des contraintes principales sur son exploitation est le sol qui est humide et nécessite d'importantes opérations de drainage.


Toute l'installation de chauffage de Xavier marche au bois. Il a donc fabriqué, pour gérer les quantités de bois qu'il gère, une fendeuse adaptée ainsi qu'un système pour mettre le bois et ballots et pour le transporter.

vue ensemble.jpg
vue ensemble.jpg (584.32 Kio) Vu 3195 fois

Parfois, les buches qu'il doit coupé sont particulièrement larges et lourdes, un système a été adapté pour redresser ces buches à l'aide d'un vérin hydraulique. Si nécessaire, un système de poulie est aussi également installée pour aider à la manipulation.

manipulation buche.jpg
manipulation buche.jpg (228.1 Kio) Vu 3195 fois

Pour certaines buches, Xavier utilise cette tête qu'il a fabriqué lui même

tete 2.jpg
tete 2.jpg (543.48 Kio) Vu 3195 fois

L'installation pour faire les ballots située sur le côté est constituée de tubes ronds et de fers à bétons faits sur mesure par un chaudronnier. le bois coupé par la fendeuse est pris à la main et placé sur ce support. la forme du ballot se fait donc naturellement. La ficelle pour resserrer est installée bien sur au préalable, et le nœud ainsi que le serrage se fait à la main, à l'aide du bidon jaune visible sur la prise d'ensemble. malheureusement, sur le moment le temps a manqué pour mieux comprendre le serrage du ballot. Les ballots ainsi construit font 0.85 stères.

Est aussi installé un système permettant de décharger le ballot, l'ensemble de la structure recevant ce dernier pouvant pivoter pour le faire tomber, en fermant un vérin.

dechargement.jpg
dechargement.jpg (535.03 Kio) Vu 3195 fois

Finalement, une remorque pour le transport, qui s'atelle derrière un quad, a été fabriquée. Des tubes ronds courbes sur le même modèle que la balloteuse sont installés sur un châssis. Lors des déplacements, le support du ballot est maintenant à l'avant par une goupille. On peut pour décharger enlever cette sécurité, tirer sur la corde qui y est accrochée, et l'ensemble glisse vers l'arrière. La chaine retenant le haut de la partie opposée, la rotation se fait naturellement, et le ballot est déposé au sol.

remorque.jpg
remorque.jpg (198.16 Kio) Vu 3195 fois

Xavier a donc concu tout le parcours des ballots en limitant un maximum les manipulation à la main ou à la fourche sur le tracteur, l'ensemble de l'opération est grandement simplifié !

Le cout total de cette installation n'a malheureusement pas été discuté, mais il s'agit beaucoup de récupération, encore une fois !

Autres constructions de Xavier

Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usages, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, l’InterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires.

Image

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités