M’enregistrer

érosion des sols en culture légumiére

Messages: 3
Enregistré le: 25 Avril 2016, 08:09

érosion des sols en culture légumiére

Messagepar jean-daniel CA01/71 » 17 Février 2017, 07:44

Bonjour,
Je rencontre une problématique d'érosion des sols sur une zone mixte maraichage et céréale.
En dix ans, on était récupéré 8 000 m3 de limons dans un bassin de décantation. On a des infrastructures enterrées (canalisation, conduite, réseau), qui revoient la lumière.
Actuellement, on recherche des solutions pour limiter l'érosion. A savoir réduire la vitesse de l'eau et améliorer sa pénétration dans le sol.
La difficulté que l'on a c'est que l'on travail en planches. Ce qui donne des zones tassées par les pneumatiques, qui sont de vraies goulottes où l'eau ravine. La multiplication des passages d'outils, limite l'emploie du Barbuttage.
Est-ce que vous avez testé quelque chose?
Est-ce qu'il existe un model de barbuttage ou autre qui pourrait être utilisé à chaque passage de tracteur?
Merci par avance de vos réponse.
Jean-Daniel Ferrier

Messages: 77
Enregistré le: 05 Décembre 2012, 15:14

Re: érosion des sols en culture légumiére

Messagepar JOS » 20 Février 2017, 10:32

Bonjour Jean Daniel

Avec les élément que tu nous donnes, il est difficile de donner un avis. Si vous êtes en système mixte, quelle est le rythme des rotation entre céréales et légumes ? Quel est le pourcentage de pente? quelle longueur font les planches ? quelles outils sont utilisés pour le travail du sol (animés ou à dents)? quelles diversité de légumes? Quelles densité? avec paillage ou sans? quelles conditions pédoclimatiques?
Vu le système mixte, je ne pense pas que vous soyez en planche permanente!? Ce peut être en partie une solution , avec des allées stabilisées, voir enherbées ou semées d'engrais vert dès que possible. L'usage d'outils moins agressifs en s’adaptant aux spécificités de chaque plantes (ne pas préparer la terre de la même façon pour des courges ou pour des carottes). Semer des couvert végétaux dès que la terre se libère , et même sous couvert des légumes comme pour les choux, poireaux , maïs...au moment du buttage . intégrer des couverts végétaux à travers des quels il sera possible de planter ou semer en direct après gel ou destruction par bâchage. Ce qui est sûr , c'est qu'il n'y a rien de plus stable que la structuration biologique, et qu'il faut la favoriser au maximum, en intervenant le moins possible , et juste à bon escient.
Je ne connais pas d'outil miraculeux pour lutter contre ces phénomènes, sinon d'adopter tout un tas de petites mesures qui bout à bout améliorent la situation. Mais se serait long de tout aborder sans connaitre plus le contexte.
A bientôt, Joseph

Retourner vers Techniques Agronomiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités