M’enregistrer

Poullalier mobile en matériaux de récup'

Messages: 71
Enregistré le: 10 Janvier 2019, 09:31

Poullalier mobile en matériaux de récup'

Messagepar QuentinAP » 27 Mars 2019, 10:20

Paul Chataignon du GAEC du Moulin des Chartreux possède un ferme en polyculture-élevage dans le parc naturel du Pilat. Outre ses 200 chèvres grâce auxquelles il produit du fromage et du lait, sa ferme produit également des porcs, des poules (œufs et viande) et des ruches. Cette grande diversité de productions lui permet de vendre une variété de produits en direct, que ça soit dans sa boutique à la ferme, sur les marchés, ou au magasin de producteurs. Paul possède également une activité de traiteur, ce qui lui permet d’utiliser ses différents produits dans la confection de ses plats.

L’objectif de la ferme est d’être autonome en termes d’alimentation des bêtes. C’est pourquoi il possède 60ha de terres sur lesquelles se trouvent des pâtures et une diversité de céréales (blé, orge, triticale, etc…).

Dans ce contexte de très grande diversité de productions, Paul à fait le choix d’adhérer à une CUMA afin de ne pas devoir investir dans une grande quantité de matériel qui demanderait des investissements importants. C’est également pour cela que Paul bricole et répare dès que possible, selon ses besoins.


Paul Chataignon a décidé d’autoconstruire ses poulaillers afin de limiter les couts. Ceux-ci sont réalisés en grande partie avec du matériel de récupération. Il souhaitait également pouvoir les déplacer à sa guise de temps à autres. Pour cela, il a confectionné un châssis en tubes carrés servant de structure à l’ensemble, tandis que les panneaux latéraux sont en Isolant OSB pour plus de légèreté. Le défaut de ce matériel est qu’il est relativement peu résistant à l’humidité. Paul va donc prochainement devoir le remplacer, après tout de même 10ans de bons et loyaux services.
DSC04396.JPG
DSC04396.JPG (265.81 Kio) Vu 200 fois

DSC04360.JPG
Les murs sont en OSB. Matériau peu cher, léger et isolant mais peu résistant.
DSC04360.JPG (177.01 Kio) Vu 200 fois

DSC04362.JPG
DSC04362.JPG (100.91 Kio) Vu 200 fois

Le système de transport du poulailler est composé de roues s’emboitant à l’arrière du châssis du poulailler. Tandis qu’à l’avant, est fixé au système de relevage trois points du tracteur, un dispositif conçu par Paul. Ce dispositif est composé d’un côté, d’un triangle bricolé avec des pièces de récupération se prenant sur le système trois points, tandis que de l’autre, est fixé sur un axe pivotant, le point d’accroche du poulailler via le bras d’un ancien rotoandaineur. (Système très pratique déjà rencontré auparavant systeme-attelage-sur-base-rotoandaineur-t3999.html). Le tout se déplace en soulevant le poulailler avec le bras de relevage du tracteur. Selon Paul, pas de problème de poids. Le châssis du poulailler est suffisamment solide pour ne pas plier.
Capture_support_roue.JPG
Capture_support_roue.JPG (35.61 Kio) Vu 200 fois

Capture_supporroues.JPG
Capture_supporroues.JPG (180.49 Kio) Vu 200 fois

Capture_attelagepoulalier.JPG
Le système d'attelage
Capture_attelagepoulalier.JPG (81.29 Kio) Vu 200 fois



Le coût de ce genre de construction peut varier du simple au double suivant le type de matériaux utilisés. Ici, sachant que Paul a utilisé des matériaux de récupération ou des matériaux peux coûteux, l'investissement est minime (quelques centaines d'euros tout au plus)

Pour aller plus loin :
Un autre article du forum sur un poulailler mobile poulailler-mobile-sur-essieux-teste-valide-t3146.html
Autres réalisations de Paul Chataignon : cultivateur-attele-avant-pour-semis-direct-t4151.html


Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usage·R·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021).
Image

Retourner vers Volaille

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités