Cabanes à cochons

Bovins, pisciculture, cochons,...
Grégoire AP
Messages : 182
Inscription : 20 août 2013, 15:40

Cabanes à cochons

Message par Grégoire AP »

Bonjour,
voila des cabanes pour cochons construites par Xavier Pillet à partir de conteneur à tabac.
cabane_cochon_globale.jpg
cabane_cochon_globale.jpg (1.43 Mio) Consulté 6142 fois
Matériel : châssis de conteneur à tabac (facilement trouvable sur le boncoin ou agriaffaires), tôle, bois.
Conteneur en cours de modification. A l'utilisation il sera retourné, grille vers le sol.
Conteneur en cours de modification. A l'utilisation il sera retourné, grille vers le sol.
cabane_cochon_future-maternite.jpg (1.09 Mio) Consulté 6142 fois
Un plancher est ajouté au sol par-dessus les tubes pour isoler le cochon du sol et de l’humidité (le cochon se couche sale et le matin tout est parti en poussière dans la paille). Par contre l'espace ainsi créé entre la cabane et le sol risque d'attirer les rats, d’où l’intérêt de faire la cabane mobile. Le transport se fait par les pattes en bout de tube de la faitière.
Des tubes sont rajoutés à 15-20 cm du sol et du mur pour éviter que la truie n'écrase ses petits en se couchant.
Sur les dernières cabanes que Xavier a faites, il a abaissé les portes pour préserver la chaleur à l’intérieur.
cabane_cochon_maternite.jpg
cabane_cochon_maternite.jpg (1.46 Mio) Consulté 6142 fois
Cabane maternité : la truie rentre d’un côté, ne peut pas se retourner et donc sort de l’autre côté : évite les écrasements.

Modifications futures : rajouter des lanières PVC aux portes (type camion frigo) pour préserver la chaleur.
Pièces jointes
cabane_cochon_interieur2.jpg
cabane_cochon_interieur2.jpg (1.05 Mio) Consulté 6142 fois
cabane_cochon_interieur.jpg
cabane_cochon_interieur.jpg (1.39 Mio) Consulté 6142 fois
cabane_cochon_container-tabac2.jpg
cabane_cochon_container-tabac2.jpg (890.6 Kio) Consulté 6142 fois

Avatar de l’utilisateur
Benoitt
Messages : 12
Inscription : 11 mars 2014, 14:01

Re: Cabanes à cochons

Message par Benoitt »

Merci pour le partage d'informations.

QuentinAP
Messages : 74
Inscription : 10 janvier 2019, 10:31

Re: Cabanes à cochons

Message par QuentinAP »

Voici un autre type de cabanes à cochons réalisées par Olivier du GAEC des Pâquerettes.
Ses autres réalisations sont d'ailleurs visionnables ici:
- Déchaumeur: semoir-combine-sur-base-dechaumeur-t4157.html
- Étable partiellement autoconstruite: etable-semi-auto-construite-bois-bardage-t4159.html
- Attelage pour Manitou: : systemes-attelages-pour-manitou-t4160.html
Au Gaec des Pâquerettes, on avait déjà vu la cage de transport de cochons cage-transport-pour-cochons-t4161.html mais voici la pièce maitresse du système de production de cochons de plein air : la cabane à cochons mobile.

Les cabanes à cochons s’insèrent dans l’itinéraire technique après que les truies aient été en contact avec le verra et que celles-ci sont pleines. Elles mettront bas dehors, dans les cabanes. Voici d’ailleurs un article discutant de l’itinéraire technique de production de porcs plein air en AB : https://www.produire-bio.fr/articles-pr ... plein-air/

Disposant de différents modèles achetés sur le marché, Olivier avait une bonne idée du cahier des charges et des choses à reproduire et à éviter sur ses cabanes.

Les premiers modèles achetés étaient ronds, en tôle ondulée. Elles n’étaient pas faites pour être déplacées aisément et Olivier a dû bricoler un système permettant de les soulever avec des chaines et des barres en métal boulonnées à la tôle, tandis que le toit, en bâche plastique est en train de rendre l’âme et doit donc être changé par quelque chose de plus résistant. Enfin, la cabane dispose d’un nid, pour que la mère n’écrase pas les petits. Il était constitué d’un nid central pour la mère d’où partent des barres de métal courent vers l’extérieur, destinées à protéger les jeunes. Seulement, Olivier apportant beaucoup de paille, les mères avaient tendance à recouvrir ce système avec la paille et finissaient par se coucher sur les barres et écraser les petits. La conception de sa cabane devait donc prendre en compte ce facteur.

Le prix de ces modèles avoisine les 1200euros…
Les premiers modèles achetés étaient des modèles ronds en tôle avec toit en bâche. Peu solide, ils présentent de nombreux défauts. Ils ont cependant pour avantage d’utiliser du matériel peu cher.
Les premiers modèles achetés étaient des modèles ronds en tôle avec toit en bâche. Peu solide, ils présentent de nombreux défauts. Ils ont cependant pour avantage d’utiliser du matériel peu cher.
DSC04595.JPG (101.37 Kio) Consulté 1834 fois
Un second modèle, plus grand celui-ci et destiné aux vielles truies avait été acheté (prix aux alentours de 500euros) dans l’espoir que cette cabane soit solide et résistante. Malheureusement, outre sa difficulté de transport, la cabane utilise des matériaux de piètre qualité et dont le toit en tôle ondulée s’est déjà envolé.
Ce modèle acheté sur le marché s’avère de piètre qualité, malgré une taille respectable permettant d’y placer les plus grosses truies. Le transport se fait via les tubes métalliques visibles sur le devant de la cabane.
Ce modèle acheté sur le marché s’avère de piètre qualité, malgré une taille respectable permettant d’y placer les plus grosses truies. Le transport se fait via les tubes métalliques visibles sur le devant de la cabane.
DSC04612.JPG (114.84 Kio) Consulté 1834 fois
Finalement, Olivier a décidé de fabriquer ses propres cabanes à cochons. Pour cela, il a d’utilisé du contreplaqué pour réaliser les parois, tandis que de la ferraille forme les montants et de la tôle ondulée boulonnée solidement sur le contreplaqué sert de toit.

La cabane est dimensionnée de manière à ce que les truies aient de la place pour se coucher en longueur (2,50m de long), mais pas en largueur (1,50m). Elles peuvent néanmoins se retourner pour sortir de la cabane. Cette conception, ajouté au fait que les parois sont disposées de manière légèrement oblique, permet aux porcelets de ne pas se faire écraser par la mère. En effet, grâce à cette disposition, et à la grande quantité de paille apportée, il existe toujours un petit espace dans lequel ils peuvent se faufiler.

Les cabanes ne disposent pas de plancher, le sol étant directement couvert d’une bonne couche de paille. Pour transporter les cochons, il faut donc faire appel à la cage de transport dédiée à cet effet et également autoconstruite cage-transport-pour-cochons-t4161.html (oui j'ai mis deux fois le lien, ça s'appelle du martelage publicitaire;) )
Le contreplaqué, bien que relativement solide, à tendance à s’abimer à cause de l’humidité. Il pourrait être envisageable de construire de petits appentis afin de le protéger.
Le contreplaqué, bien que relativement solide, à tendance à s’abimer à cause de l’humidité. Il pourrait être envisageable de construire de petits appentis afin de le protéger.
DSC04607.JPG (126.06 Kio) Consulté 1834 fois
Les cabanes à cochons du GAEC des Pâquerettes sont solides et rigides grâce au cadre en métal fabriqué par Olivier, auquel sont arrimés des crochets, permettant un transport aisé via un Manitou (dont il a également bricolé un attelage trois points (http://forum.latelierpaysan.org/systemes-attelages-pour-manitou-t4160.html) (et oui, de la pub, même dans les légendes!).
Les cabanes à cochons du GAEC des Pâquerettes sont solides et rigides grâce au cadre en métal fabriqué par Olivier, auquel sont arrimés des crochets, permettant un transport aisé via un Manitou (dont il a également bricolé un attelage trois points (http://forum.latelierpaysan.org/systemes-attelages-pour-manitou-t4160.html) (et oui, de la pub, même dans les légendes!).
DSC04609.JPG (163.45 Kio) Consulté 1834 fois
Elles disposent même d’une fenêtre d’aération !
Elles disposent même d’une fenêtre d’aération !
DSC04610.JPG (162.96 Kio) Consulté 1834 fois
Olivier évalue le coût de construction de ses cabanes à plus de 400euros, ce qui reste moins cher que les autres options qu’il a étudiées précédemment, tout en étant de meilleure qualité. On ne compte bien sur pas là-dedans les quelques heures de travail.

Dans l’avenir, et dans le cas de la construction de nouveaux modèles ; pourront être envisagés : l’ajout d’un triangle d’attelage, facilitant grandement le transport de la cabane, et l’ajout d’appentis et/ou l’utilisation d’un matériel plus résistant pour les parois (mais alors, quid du prix ?).
Pour aller plus loin :
Pour plus de détails sur la production de porc plein air : https://www.produire-bio.fr/articles-pr ... plein-air/
Les cabanes à cochons de l’atelier paysan : https://www.latelierpaysan.org/Cabane-a-cochon-mobile
Les cabane de la ferme de Barthelemon, déplaçables aussi au Manitou : post4335.html
Les cabanes de la ferme de Biodélices, qui sont très fonctionnelles et qui ont même un triangle d'attelage : post4499.html
Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usage·R·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021).
Image

Répondre

Revenir à « Autres »