Laveuse à légumes petit débit

QuentinAP
Messages : 74
Inscription : 10 janvier 2019, 10:31

Laveuse à légumes petit débit

Message par QuentinAP »

Antoine Desvages est installé depuis 5ans en maraichage sur une ancienne ferme laitière et cultive trois hectares de légumes plein champ ainsi que deux hectares sous serres. Il vent la totalité de sa production en vente directe et a donc besoin de diversifier au maximum sa production. Disposant également de prairies, Antoine les incorpore dans son plan de rotation afin de l’allonger et maximiser ses rendements.
Antoine est un méticuleux et cela se traduit par des réalisations très bien conçues et finies qui regorgent de bonnes idées. Mais je ne vous en dis pas plus, la liste de ses autres réalisations se trouvent en fin d’article.
DSC05214.JPG
DSC05214.JPG (241.39 Kio) Consulté 7131 fois
Encore brillante (elle vient d’être terminée), Antoine a construit cette laveuse à légume car il ne trouvait pas sur le marché, de modèle répondant à ses besoins en termes de tailles et de débits, qui sont ici relativement faibles.
Réalisé en bois de bardage, celui-ci est facilement remplaçable s’il venait à pourrir, ce qui ne devrait pas arriver car l’eau ne stagne pas, grâce aux grands espacements entre les planches.
Son seul problème est le débit d’eau qui est un peu trop faible.
Il s’agit du guide utilisé pour fabriquer les cerclages du tonneau. Les fers ronds utilisés à cette fin ont été tordus manuellement, puis pointés au fur et à mesure sur le guide pour leur donner la bonne forme. Il faudra ensuite disquer les points de soudure une fois que le cerclage est réalisé
Il s’agit du guide utilisé pour fabriquer les cerclages du tonneau. Les fers ronds utilisés à cette fin ont été tordus manuellement, puis pointés au fur et à mesure sur le guide pour leur donner la bonne forme. Il faudra ensuite disquer les points de soudure une fois que le cerclage est réalisé
DSC05216.JPG (476.39 Kio) Consulté 7131 fois
Des galets permettent une faible résistance du tonneau lorsqu’il tourne
Des galets permettent une faible résistance du tonneau lorsqu’il tourne
DSC05218.JPG (241.25 Kio) Consulté 7131 fois
Couronne de bétonnière qui permet l’entrainement de l’ensemble via un petit moteur
Couronne de bétonnière qui permet l’entrainement de l’ensemble via un petit moteur
DSC05219.JPG (243.14 Kio) Consulté 7131 fois
Tube avec des petits trous. Ils sont percés en 1,5mm. Ultérieurement, il faudrait en ajouter quelques-uns, mais étant donné qu’Antoine s’alimente en eau de pluie et qu’il utilise un petit stérilisateur UV, les débits ne sont pas suffisants.
Tube avec des petits trous. Ils sont percés en 1,5mm. Ultérieurement, il faudrait en ajouter quelques-uns, mais étant donné qu’Antoine s’alimente en eau de pluie et qu’il utilise un petit stérilisateur UV, les débits ne sont pas suffisants.
DSC05220.JPG (305.23 Kio) Consulté 7131 fois
Afin de maintenir le pignon contre la couronne, Antoine a installé une dent de vibro et un ressort permettant de plaquer l’ensemble.
Afin de maintenir le pignon contre la couronne, Antoine a installé une dent de vibro et un ressort permettant de plaquer l’ensemble.
DSC05222.JPG (376.03 Kio) Consulté 7131 fois

Avatar de l’utilisateur
PGueret
Messages : 9
Inscription : 18 mai 2021, 14:44

Re: Laveuse à légumes petit débit

Message par PGueret »

QuentinAP a écrit :
30 janvier 2020, 12:12
la liste de ses autres réalisations se trouvent en fin d’article.

Salut, je n'ai pas trouvé cette liste, est il possible de m'indiquer ou trouver ces réalisations?
Merci
Pierre :arrow: Animateur Formateur sur l'Antenne Grand Ouest de l'Atelier Paysan.

Remi P
Messages : 3
Inscription : 26 septembre 2022, 17:18

Re: Laveuse à légumes petit débit

Message par Remi P »

QuentinAP a écrit :
30 janvier 2020, 12:12
Antoine Desvages est installé depuis 5ans en maraichage sur une ancienne ferme laitière et cultive trois hectares de légumes plein champ ainsi que deux hectares sous serres. Il vent la totalité de sa production en vente directe et a donc besoin de diversifier au maximum sa production. Disposant également de prairies, Antoine les incorpore dans son plan de rotation afin de l’allonger et maximiser ses rendements.
Antoine est un méticuleux et cela se traduit par des réalisations très bien conçues et finies qui regorgent de bonnes idées. Mais je ne vous en dis pas plus, la liste de ses autres réalisations se trouvent en fin d’article.
Après 2 saisons d'utilisation Antoine a apporté quelques modifications à sa laveuse et il m'a fait des retours sur son utilisation.

Retour sur son utilisation :
La laveuse fonctionne bien pour laver les légumes racines qu’il a sur la ferme : betterave, navet, radis, panais, céleri. Il a pu également s’en servir pour dégermer des patates en l’utilisant « à sec ».

Il arrive à laver avec entre 100kg et 150kg de légumes à l’heure, le débit varie avec chaque type de légume. Il estime sa consommation d’eau entre 700L et 800L par heure.

La laveuse lave bien les légumes environs 10kg par 10kg, pendant un atelier de lavage elle tourne en continu car il peut ajouter une caisse de légumes avant de sortir les précédents le temps qu’ils parcourent le cylindre. Son utilisation demande donc moins de manutention qu’un modèle « bétonnière » qu’il faut arrêter et vider à chaque fois.

Il avait installé un cric et mit le châssis sur pivot pour pouvoir régler la pente du cylindre mais il ne s’en sert jamais. En rétrospective il aurait préféré faire un châssis plus simple et ajouter des cales sous les pieds pour régler la pente de façon permanente.

Modifications apportées :
Antoine a ajouté un grillage en plastique (de maille 5mm) à l’intérieur du cylindre en bois pour éviter que des légumes se coincent, car l’écartement des planches était un peu trop grand.

Le tuyau en cuivre percé qui faisait l’aspersion a été remplacé par un tuyau souple raccordé à 3 têtes d’arrosages de jardin, réglées en mode aspersion, qui humidifient la terre présente sur les légumes. Il a ajouté à la fin du rouleau une buse de karcher qui fait le nettoyage. Elle est alimentée via un tuyau flexible de 5m relié à son karcher qui reste dans l’atelier à côté.
Nouvelle aspersion et grillage en plastique
Nouvelle aspersion et grillage en plastique
img11.jpg (342.1 Kio) Consulté 155 fois
Comme la buse est placée à 60 cm des légumes elle permet de bien décoller la terre quand celle-ci a séchée sans abîmer les légumes. Même la peau très fine des radis noirs n’est pas abîmée.

Il a ajouté une trappe qui permet de fermer la sortie du tambour et de régler le temps de lavage, ainsi les légumes sont aspergés d’eau en avançant dans le tambour puis ils s’accumulent sous la tête de karcher qui finit le nettoyage. Il suffit ensuite d’ouvrir la trappe pour que les légumes soient évacués.

Répondre

Revenir à « Lavage des légumes »