M’enregistrer

Serres Mobiles : R&D c'est parti !

Sont référencés ici les projets de recherche & développement participative d'agroéquipement adapté.
Messages: 122
Enregistré le: 29 Janvier 2015, 08:03

Re: Serres Mobiles : R&D c'est parti !

Messagepar jonas » 15 Mars 2017, 13:49

Bonjour à tous !
On continue dans la lancée de l'expérimentation des serres mobiles !
Au lendemain du prototypage, je vous livre le récit du processus de fabrication du système de mobilité.

Globalement, le prototypage s'est bien déroulé et nous sommes arrivés à notre fin. La serre avait été achetée neuve chez le fabricant : serre de 16*8m, soit 128m², avec 7 arceaux. Elle est constituée d'arceaux en forme ovale, appelé OVH90. L'ovale fait donc 90*45mm, ce qui lui donne une solidité bien plus grande que des arceaux normaux. La structure est aussi plus lourde par la même occasion. Bien que nous soyons arrivés à notre fin (la serre roule), nous nous sommes confrontés à un problème inattendu.

Ce type de serre est conçu pour que les croix (éléments de liaison entre les traverses et les arceaux) soient enterrés. Une fois enterré, les arceaux de serre viennent s'emmancher de part et d'autre, et ceci avec une précontrainte. L'arceau est alors en tension, permettant ainsi que chaque éléments se tiennent les uns aux autres par force. Il y a d'ailleurs moins de boulons et de vis.

La problématique que vous êtes en train de deviner, c'est évidemment que lorsque nous avons déterré les croix, la précontrainte s'est relâchée, et les arceaux avaient tendance à s'écarter. De 800cm de portée extérieure, on pouvait facilement détendre la structure jusqu'à 870cm. Les arceaux n'étant plus sous tension, la structure est fragilisée.

Le problème pour la mobilité de tout cela, c'est qu'une fois dans les glissières de sécurité, la tension était telle que les axes des roulettes se retrouvaient plaqués à la glissière, frottaient, se calaient dans les interstices, et bloquaient la mobilité.
Pour palier au problème, on a testé plein de solutions. Celles qui ont été retenues sur le coup c'est : de permettre un relâchement partiel des arceaux (environ 830cm extérieur) et d'incliner les glissières de manière à éviter le frottement des boulons de roues.

Explication en schémas / photos
précontrainte.jpg
Ici figure le problème de précontrainte et de relâchement. Pour info, les arceaux sont constitués de quatre éléments. La contrainte des deux éléments haut est reprise par le support de culture (à 250cm). Mais les deux éléments de part et d'autre se relâchent.
précontrainte.jpg (1.05 Mio) Vu 540 fois

frottement.jpg
Ce relâchement a donc tendance à plaquer les roulettes contre les bords de la glissière et le boulon frotte. Ca rend très difficile le déplacement. En plus, les glissières utilisées ici sont des glissière type allemande (carrée) donc pas d'autre moyen que d'incliner la glissière pour que le boulon de l'axe de la roulette ne touche plus.
frottement.jpg (969.89 Kio) Vu 540 fois

Fabrication mail.jpg
Fabrication mail.jpg (960.93 Kio) Vu 540 fois

mise en place mail.jpg
mise en place mail.jpg (908.12 Kio) Vu 540 fois

éclatée sans côtes annoté.jpg
éclatée sans côtes annoté.jpg (1.07 Mio) Vu 540 fois


Plus de détail très bientôt !!

Avatar de l’utilisateur
Messages: 43
Enregistré le: 05 Décembre 2012, 10:02

Re: Serres Mobiles : R&D c'est parti !

Messagepar Julien AP » 16 Mars 2017, 10:34

Voici la vidéo de la conversion d'un tunnel OVH90 en serre mobile lors d'une formation de l'Atelier Paysan en mars 2017, à la ferme le Puy de légumes (42).


Messages: 3
Enregistré le: 02 Mai 2016, 10:56

Re: Compte rendu de l'après chantier tunnel mobile

Messagepar aupuydelegume » 13 Juin 2017, 05:32

Quelques semaines sont passées après ce chantier et cela me permet de prendre du recul. Je vais essayer d'être clair et précis.

Actuellement, le tunnel a trouvé sa place pour accueillir la culture de tomate. A la suite du chantier nous avons fait :
  • montage des deux demi lune
  • montage des portillons basculants
  • montage de la bâche (clips sur les deux longueurs et extrémités)
  • Rajout d'une bavette sous les portillons
  • Calage de la bavette sur la longueur dans la glissière par des sac de léstages
  • Recalage de la glissière (uniquement celles où le tunnel est posé) en biais pour éviter le frottement des boulons des roulettes

Maintenant passons aux photos pour décrire tout cela. Je vais rajouter le maximum de détails...

En cours de création...

Précédente

Retourner vers R&D participative

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités