M’enregistrer

Un système de bancs de lavage pour fûts

Messages: 19
Enregistré le: 29 Janvier 2018, 09:14

Un système de bancs de lavage pour fûts

Messagepar Charles AP » 04 Février 2019, 14:10

Lorsqu’elle est alimentée par l’ingéniosité et le goût du bricolage, la brasserie peut se révéler être un formidable outil d’émancipation vis-à-vis des normes politico-économiques dominantes, une voie d’accès à l’autonomie et un moyen de soutien aux luttes en cours. Une supposition devenant évidence lorsqu’on passe la porte de la brasserie de Saint-Genis, fondée par Camille et Thomas et installée dans une petite maison familiale sur les hauteurs de Mens dans le Triève. Une passion partagée pour la culture du grain, l’autoconstruction, la récupération et le brassage, permet aux deux compères de produire des bières de qualité sans prétention et bon marché, à partir d’orge maltée sur place. L’ambition de la brasserie est d’être autosuffisante en céréales mais quelques difficultés d’accès au foncier ont freiné un peu le développement de leurs activités agricoles. Néanmoins, des pistes de solutions pour l’accès à la terre émergent et la brasserie, en cours d’agrandissement, semble partie pour de belles années


Présentation

Le nettoyage et la désinfection des fûts est une étape cruciale en brasserie et représente l’une des principales sources d’infection du produit fini en brasserie. Si certaines brasseries réalisent encore cette opération à la main, la plupart s’équipent de laveuses de fûts. Ces machines sont très efficaces mais représentent un coût (entre 10 000 et 20 000 € neuves) qui décourage souvent les petites brasseries en phase de lancement.
La brasserie de Saint-Génis conduite par Camille et Thomas (voir page x) a trouvé une solution à mi-chemin entre le nettoyage à la main et la laveuse de fûts : un système de bancs de lavage ![/quote]

Construction et fonctionnement

Ce système permet de réaliser le nettoyage de 2 fûts simultanément. Il est constitué de 3 bancs de lavage (2 pour le rinçage à l’eau claire et 1 pour le nettoyage à la soude). Les fûts sont débarrassés de leurs plongeurs au préalable. Ils subissent un premier rinçage à l’eau sur le premier banc, ensuite ils sont nettoyés à la soude chaude sur le deuxième banc et, une fois propres, ils reçoivent un deuxième rinçage sur le troisième banc afin de se débarrasser des restes de soude. Avant la mise en fûts, le banc de nettoyage peut également être utilisé pour effectuer la désinfection à l’acide per acétique.

Les bancs de rinçage : réalisés avec des tubes inox de récup assemblés au TIG, ils comportent deux boules de lavage connectées entre elles par une tuyauterie débouchant sur une vanne permettant la connexion à l’eau du réseau. La pression de rinçage est donc dictée par la pression du circuit.
Le banc de nettoyage : Très similaire au bancs de rinçage, le banc de nettoyage est prévu pour être supporté par un tank à lait et alimenté par une pompe. Le tank à lait permet (1) de préparer et chauffer la solution de soude et (2) de récupérer la solution une fois ressortie des fûts. Il permet donc de fonctionner en circuit fermé, la solution étant pompée par la vanne du tank, injectée dans les fûts par les boules de lavage pour retomber ensuite dans le tank.

P1010454(light).jpg
P1010454(light).jpg (908.31 Kio) Vu 267 fois


Points forts
- Très simple de conception
- Très bon marché

Limites
- Ne garantit pas une qualité de nettoyage suffisante (pas de lavage à la vapeur)
- Implique de nombreux déplacements de fûts (d’un banc à l’autre)

Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usages, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, l’InterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires.

Image

Retourner vers Brasserie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités