M’enregistrer

Semoir combiné sur base de déchaumeur

Messages: 71
Enregistré le: 10 Janvier 2019, 09:31

Semoir combiné sur base de déchaumeur

Messagepar QuentinAP » 04 Avril 2019, 09:34

Olivier Mouton m’a accueilli au GAEC des Pâquerettes pour une visite de son déchaumeur. Il s’est vite avéré qu’Olivier et ses associés avaient sur leur ferme, une source presque intarissable de bricolages et autres autoconstructions ingénieuses ou carrément impressionnantes. D’ailleurs, le bricolage dans la famille Mouton, c’est dans le sang. Quand un de ses frère l’aide sur la ferme, les deux autres, étant chaudronniers, lui fournissent bon nombre de pièces et compétences en métallurgie. La question de l’autoconstruction ne s’est donc jamais vraiment posée, elle a toujours été innée.

Ici, vaches, cochons et poules font bon ménage. Quand les premières profitent d’une étable parfaitement ventilée afin de produire du lait bio http://forum.latelierpaysan.org/etable-semi-auto-construite-bois-bardage-t4159.html, dont une partie est transformé en fromage et yaourt, les seconds sont installés confortablement dans leurs cabanes http://forum.latelierpaysan.org/post5942.html#p5942, tandis que les troisièmes disposent de poulaillers mobiles. Au total, ce sont une 50ène de vaches et une dizaine de truies élevées en plein air qui composent la population de la ferme, produisant 80 à 100 porcelets par an. Afin de nourrir toute cette population, Olivier dispose de nombreuses prairies ainsi que de parcelles céréalières disséminées dans les monts du Parc du Pilat.


Un déchaumeur de trois mètres de large vaut environ 15 000euros dans le commerce. Ayant récupéré un déchaumeur légèrement plus large (1,70m) pour 3000euros, quelques coups de disqueuse ont suffi à Oliver pour en réduire la taille aux trois mètres souhaités.

Olivier ne s’est pas arrêté là, loin s’en faut. Souhaitant utiliser son déchaumeur dans une logique de TCS et de semis direct afin de préparer et à la fois semer ses prairies, Olivier y a ajouté un semoir ainsi qu’un rouleau. Ce semoir est ingénieusement attelé au rouleau, de telle manière à ce que dernier aie la tâche de « terrer » la profondeur des dents en fonction de la hauteur du rouleau. Pour ce faire, un ingénieux système de cadre flottant a été installé sur le cadre du déchaumeur. La profondeur est réglée via des « échelles » munies de trous dans lesquels se prennent des chevilles permettant de bloquer la remontée du cadre flottant selon la profondeur de travail souhaitée. Une barre de poussée a également été installée afin de régler le parallélisme du semoir.

Cet outil combiné se compose donc d’un semoir disposé à l’avant du tracteur pour semer les légumineuses à la volée. Celles-ci seront destinées à être enfouies en terre par le déchaumeur et rappuyées par le rouleau, tandis que le semoir situé sur l’arrière et est utilisé pour semer les graminées.

Le déchaumeur en lui-même n’est pas destiné à travailler profondément le sol. Suivant le type de dents qui y est installé, on peut l’utiliser soit en mode déchaumeur, soit en mode préparation du lit de semences. La puissance nécessaire n’est donc pas extrêmement importante et leur tracteur de 85chevaux fait largement l’affaire.

Finalement, c’est un outil tout-en-un leur permettant de gagner un temps substantiel. Le système de cadre flottant et de blocage de la hauteur sont simples à mettre en œuvre et peuvent être aisément repris sur bon nombre de cadres dans le but de transformer un outil simple en outil combiné, permettant de limiter les passages aux champs et de préserver ses cultures du tassement.

Capture_déchaumeur.JPG
Le châssis à été raccourci à trois mètres. Cela facilite notamment son transport sur la route. Un second châssis, flottant celui-ci, a été installé sur la poutre centrale du châssis préexistant. Composé de tubes carrés de grosses sections, pris sur un axe, il est facilement démontable en cas de besoin. Enfin, une barre de poussée a été installée sur le troisième point. Cela rigidifie et permet un réglage plus fin du terrage.
Capture_déchaumeur.JPG (138.57 Kio) Vu 368 fois

Capture_rouleau.JPG
Détail du système d’accroche entre le rouleau et le semoir. Il existe trois points de fixations. On remarquera la solidité apparente et la qualité du travail réalisé.
Capture_rouleau.JPG (87.16 Kio) Vu 368 fois

DSC04530.JPG
Le système d’accroche du semoir est monté sur un cadre flottant et indépendant au déchaumeur. C’est le rouleau qui sert de terrage et qui va régler la profondeur de travail.
DSC04530.JPG (177.61 Kio) Vu 368 fois

DSC04532.JPG
Le système d’attelage trois points a également été bricolé. Olivier y a ajouté une barre de poussée.
DSC04532.JPG (153.74 Kio) Vu 368 fois

DSC04627.JPG
Le semoir destiné à être installé à l’avant du tracteur. Il sert à semer les légumineuses en pluie.
DSC04627.JPG (149.72 Kio) Vu 368 fois


Encore un peu de lecture ?
Des barrières de stabulation en tuyaux de chauffage : barriere-stabulation-relevable-t4158.html
Une étable dont le portail et les volets d’aération ont été autoconstruits : etable-semi-auto-construite-bois-bardage-t4159.html
Un cadre d’attelage pour Manitou : systemes-attelages-pour-manitou-t4160.html
Une cage de transport pour Cochons : cage-transport-pour-cochons-t4161.html
Des cabanes qui auraient plu aux trois p’tits cochons : post5942.html#p5942
Des anciens épandeurs VICON retrouvent une nouvelle vie: posting.php?mode=reply&f=207&t=4143


Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usage·R·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021).
Image

Retourner vers TCS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités