Switch to full style
Répondre

Chambre froide pour exploitation fruitière

01 Février 2016, 15:18

Bonjour à vous ! Un des lecteurs du forum m’a fait parvenir un dossier extrêmement complet sur l’autoconstruction d’un bâtiment de stockage froid qu’il a réalisé il y 2 ans maintenant. L’article qui suit tente de résumer les principaux points de cette histoire.

Grégoire s’installe dans les Hautes Alpes sur une production de pomme. Pour cela, une grande surface de stockage est nécessaire afin de distribuer ses pommes toutes l’année (environ 100 tonnes). Entre l’achat d’un bâtiment peu performant avec un groupe froid très énergivore, et la construction écologique isolée en paille et donc à haute performance isolante et équipé d’un petit groupe froid, Grégoire a fait son choix. Pour prévoir son projet, il se lance ainsi dans toute une armada d’étude thermique et autre, en relation avec plusieurs bureaux d’étude de la région. En 2014, il construit ce grand bâtiment de 160 m² aux côtés de plusieurs entreprises locales.

C’est ici une autoconstruction partielle que Grégoire estime à environ 70%, contre 30% fait par des artisans du coin. La démarche est intéressante dans l’exigence de performance thermique et l’étude préalable : le projet acquière une réelle qualité grâce à tout le temps de conception. Comme le souligne bien cette démarche, la phase en amont du projet est aussi importante que celle du passage à l’acte !

CHANTIER1.jpg
Vue de construction pendant le chantier.
CHANTIER1.jpg (522.41 Kio) Vu 4015 fois

• Historique :
o Nature de l’exploitation et surfaces : exploitation fruitière, environ 100 tonnes de production par an, sur une quinzaine de variétés
o Besoin initial : bâtiment de stockage pour le pomme. Lancement d’une activité fruitière
o Clés de détermination
− Construction écologique, faible coût, autoconstruction
− Usage : production de froid à base d’énergie solaire
− Mesure : instrumentation complète du bâtiment afin d’approcher une performance énergétique maximale.

o Conception : trois bureaux d’études la région ont été financé pour travailler sur le projet.
chantier 2.jpg
Vue de construction pendant le chantier.
chantier 2.jpg (638.01 Kio) Vu 4015 fois
vues trois D.jpg
Quatre vues 3D décomposées.
vues trois D.jpg (815.6 Kio) Vu 4015 fois

• Construction : neuve
o Coût global : 110 000€ (études comprises)
o Superficie au sol : 160m², hauteur 8 m
o Choix constructifs :
− Charpente en bois massif local, portée de 10m
− Poteaux bois
− Bradage avec enduit à la chaux
− Isolation botte de paille 36cm

o Cahier des Charges :
− Puissance froid nécessaire : 72 kWh / jour
− Période de fonctionnement : 2 mois/an (septembre-octobre). Une puissance bien moindre est nécessaire durant 5 mois (novembre-mars). Système éteint durant 5 mois (avril-août).
− Un système avec stockage journalier est envisageable, fonction de la faisabilité technico-économique de l’ensemble.
− De la surface est disponible en toiture pour y placer des capteurs solaires.
− Dimensionnement du système au plus proche de la demande réelle de puissance, dans un esprit de sobriété énergétique.
− Dans la mesure du possible, un fournisseur local (tout au moins national) est souhaitable.

construction.jpg
En haut : charpente prise comme source d'inspiration lors de la phase de conception
En bas : photo sur le chantier, vue sur les bottes de pailles enchassées entre les poteaux et contre le contreventement.
construction.jpg (566.5 Kio) Vu 4015 fois

ALLER PLUS LOIN...
• Autre bâtiment de stockage : cave semi enterrée,
• La construction paille : le RFCP

Re: Chambre froide pour exploitation fruitière

31 Octobre 2016, 13:52

Bonjour,

Je suis arboriculteur sur 4ha à Samois sur Seine dans la région Parisienne et j'envisage d'autoconstruire partiellement un lieu de stockage de pommes, poires, prunes et noix.
Cette expérience m’intéresse même si je table sur un volume de stockage plus petit de l'ordre de 200/250m3.
Est il possible de disposer de plus d'information sur la démarche de construction du batis en bois?

Salutations,
Stephane Delaportas

Re: Chambre froide pour exploitation fruitière

06 Décembre 2016, 15:23

Bonjour Stéphane,

Content que tu t'intéresse à cette autoconstruction, pour le moins remarquable. Simplement, je vais avoir du mal à répondre à ta question en sachant que la construction en bois est vaste et multiple. Une infinité de possibilité de mise en oeuvre est imaginable.

Pour l'heure, le bâtiment en question est visiblement construit sur un principe de fermette. Pour grossir le trait, la ferme est toujours décomposée par son entrait et ses deux arbalétriers. Seulement, la triangulation est amplement rigidifiée par le treilli. Ce principe a l'avantage d'une mise en oeuvre relativement simple (l'entrait et les arba sont moisés) et avec des sections de bois relativement légère. Ce système permet d'avoir de grande portée.

Par ailleurs, selon l'ampleur de ton projet, tu pourras facilement t'inspirer de plein d'autres initiatives notamment sur le forum de l'atelier paysan. Sinon, je t'invite à parcourir les ouvrages techniques sur le bois de l'édition Eyrolles.

Bon bricolage
jonas

Re: Chambre froide pour exploitation fruitière

14 Septembre 2017, 11:46

Après plus au moins deux ans depuis l'article précédent nous sommes allé à la ferme de Gregoire Delabre, voir comment il se présent le bâtiment finalisé.


Chambre froide.jpg
Chambre froide.jpg (927.52 Kio) Vu 2878 fois


Choix constructifs :
Charpente fermette en bois massif local porté de 10 m (assemblage moisé)
Poteaux bois
Bardage avec enduit à la chaux
Isolation bottes de paille 36 cm
Toiture en tôle profilé avec feutrine anti-condensation

Les premiers deux entraxe du bâtiment sont fermé sur la façade nord et partiellement sur la façade est par des tôles en acier profilées. Cette espace semi-ouvert permet le stockage des palettes et d'autres outils de travail.

Le bardage sur les quatre charpentes constituent la chambre froide. Sur cette partie Gregoire à choisi de faire un enduit à la chaux et d'ajouter un bardage bois sur les entraxe contreventés. Ce choix pour empêcher l'eau de pluie de rentrer éventuellement par le bois de contreventements ou par les joints entre celui-ci et l'enduit.

façade_et_detail_contreventement.jpg
façade_et_detail_contreventement.jpg (896.27 Kio) Vu 2878 fois


De la même façon, sur la façade ouest, la sailli de rive n'est pas assez prolongé pour bien protéger les joints entre la charpente et le mur à la chaux. Pour cette raison un bardage bois en lattes, fixé sur la charpente, protège le mur des possibles infiltration d'eau.

Façade_Ouest.jpg
Façade_Ouest.jpg (956.48 Kio) Vu 2878 fois


La façade nord :

Le décaissement pour construire le bâtiment à crée un dénivelé important sur la façade nord. Néanmoins cette configuration à permis l'installation d'une passerelle que permet d'accéder au condenseur du groupe froid.
Une membrane en polyéthylène haut densité protège le mur en paille et empêche à l'eau, conduite par le dénivelé, d'atteindre les fondations.

Façade-nord.jpg
Façade-nord.jpg (959.36 Kio) Vu 2878 fois


A l'intérieur :

Période de fonctionnement : 2 mois/an (septembre-octobre). Une puissance bien moindre est nécessaire durant 5 mois (novembre-mars). Système éteint durant 5 mois (avril-août).

A l'intérieur peuvent être stockés jusqu'à 120 tonnes de fruits.
On retrouve l'enduit à la chaux pour les murs. Le plafond en ossature bois est couvert au-dessus par des bottes de paille qui assurent l'isolation.
L'évaporateur est fixé aux plafond par des rails métalliques.
Vue la complexité, Gregoire à préféré fair installer l'intégralité du groupe froid (condenseur, évaporateur et connexions) par un frigoriste.

Thermique du bâtiment :

La chambre froide marche avec un thermostat réglé sur le 2 °C et qui se déclenche quand la température passe le 5 °C.

Ce système fonctionne parfaitement quand la température extérieure est supérieure à celle à l'intérieur de la chambre. Cependant, pendant l'hiver, quand la température externe est inférieure à celle du frigo il y a un problème d'assèchement de l'air (problématique pour le stockage des fruits). Gregoire pense pouvoir résoudre le problème bientôt en installant un brumisateur à l'intérieur de la chambre froide.

Interieur.jpg
Interieur.jpg (926.31 Kio) Vu 2878 fois


ALLER PLUS LOIN :

Un autre type de chambre froide en ouate de cellulose

Fromagerie terre-paille

Des outils autoconstruits pour l'arboriculture


Ces travaux de recensement bÈnÈficient du soutien financier de líEurope et du RÈseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le DÈveloppement Rural coordonnÈe par líAtelier Paysan sur "Líinnovation par les Usages, un moteur pour líagroÈcologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, líInterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires.

Image
Répondre