M’enregistrer

Essieu tandem pour rotoandaineur

Déchaumage, Traction animale,...
Messages: 71
Enregistré le: 10 Janvier 2019, 09:31

Essieu tandem pour rotoandaineur

Messagepar QuentinAP » 28 Mars 2019, 15:51

Nicolas Fort possède 25 vaches élevées au grand air et nourries sur les prairies verdoyantes des monts du Lyonnais. Bien que ces dernières années, les sécheresses se prolongeant de l’été à l’automne mirent à rude épreuve les pâtures ainsi que leurs ruminantes occupantes.

Etant seul avec son « zinneke » sur sa ferme (ceci n’est pas un terme agricole, mais un mélange, ici quelque peu surréaliste entre un bouledogue et un border-coli), la philosophie de Nicolas est simple : « Le but, c’est de ne pas s’emmerder la vie et donc d’être bien équipé pour tous les travaux du quotidien ». Seulement, ces équipements, achetés sur les marchés numériques de la High tech peuvent rapidement s’avérer des investissements plongeant tout droit vers les gouffres sans fonds des coûts annexes et autre réparations et entretiens. Faisant fi de cette démarche consumériste, Nicolas s’est élevé en prêcheur de la bonne affaire et du matériel de récupération. Du rotosileur (sorte de rotobèche/cultirateau ?) acheté 1000euros totalement démonté et remonté, au rotoandaineur déniché pour 150euros et amélioré, jusqu’à la cage de contention dont il se dit qu’elle serait à la base des modèles maintenant vendus sur le marché. Nicolas bricole tout, vite et bien, Il est également à la base du séparateur à méteil dont l’Atelier Paysan s’est inspiré (https://latelierpaysan.org/Separateur-de-meteil).

Ayant eu vent de ses talents, il me fallait aller le rencontrer. C’est donc par un après-midi ensoleillé de février que je suivis le chemin menant à sa ferme…


Nicolas avait trouvé ce vieux rotoandaineur laissé pour compte à un prix dérisoire (150euros). Y voyant un investissement rentable, il se décida à le retaper et l’améliorer par la même occasion. Après avoir changé la couronne interne, les cames et les roulements, il modifia l’essieu pour en faire un essieu tandem. Le but de cette transformation était de rendre l’engin, qui avait tendance à « sauter » dans les bosses, plus stable.
La transformation est simple. Il s’agit d’utiliser l’axe central de la roue d’origine pour y fixer le nouveau support des roues bricolés par ses soins. Ce support est en réalité composé de deux U soudés entre eux pour plus de résistance et supportant les roues fixés tête-bêche pour plus de stabilité.

Coût : environ 300euros pour l’ensemble des modifs’ et réparations.

Utilisation : rotoandaineur classique d’une largeur de 3,80m.

Petit défaut inhérent à la conception du rotoandaineur : l’installation des nombreuses fourches sur leur support est relativement fastidieuse ; Mais bon, à ce prix-là, on va pas pinailler !

Bref, si vous souhaitez stabiliser une machine, voici une idée simple et efficace.
DSC04485.JPG
DSC04485.JPG (157.47 Kio) Vu 246 fois

DSC04487.JPG
DSC04487.JPG (134.3 Kio) Vu 246 fois


Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usage·R·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021).
Image

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité