M’enregistrer

Etaupeur fait avec des glissières d'autoroutes

Déchaumage, Traction animale,...
Messages: 71
Enregistré le: 10 Janvier 2019, 09:31

Etaupeur fait avec des glissières d'autoroutes

Messagepar QuentinAP » 25 Mars 2019, 14:30

La ferme des « Bisons de l’Oisans » est située à Rochetaillée, au fond de la vallée de l’Oisans et est spécialisée, comme son nom l’indique, dans l’élevage de bisons. Des bisons dans les Alpes, quelle étrange idée me direz-vous. Ce sont les rudes conditions locales ainsi que le désir de proposer un concept attractif et singulier qui ont motivé Didier Girard, notre agriculteur-bricoleur. En effet, les parcelles sont situées dans une vallée très encaissée que la lumière du soleil n’atteint que quelques heures par jour. Ce qui limite très fortement les possibilités en termes de cultures et d’élevages.

Didier, a pu se reconvertir dans l’agriculture en 1991, lorsque 20 hectares de terres se sont libérés. En 2003, il a eu l’occasion de racheter 20 autres hectares, lui permettant d’avoir 40ha de parcelles d’un seul tenant. Ayant bricolé avec son père depuis son enfance, sa philosophie lors de son installation était de récupérer du vieux matériel, moins cher et plus facilement réparable car dépourvu d’électronique notamment. Il conserve d’ailleurs une petite collection de tracteurs « Jhonn Deere » des années 80 dont il récupère et interchange les pièces en cas de panne.

La seconde « passion » de Didier est pour les glissières d’autoroutes. En effet, il s’agit là de ferraille relativement facile à se procurer tout en étant peu cher (30 à 70euros par glissières). Elles l’ont d’ailleurs inspirées pour la réalisation d’intéressantes démarches d’autoconstructions.


Afin d’éviter les problèmes de listeria dans les parcelles où Didier fait pâturer ses bisons, il avait besoin d’un système simple et facilement transportable pour rabattre les mottes de terres. Pour cela, il a confectionné, grâce à trois glissières d’autoroutes mises bout à bouts de 4,32m de large, un étaupeur. Celui-ci pouvant également servir à rabattre les mottes retournées par les sangliers. Il en a également réalisé une version moins large qu’il utilise pour entretenir ses chemins.

Les glissières sont disposées de manière à ce que le bord arrondi soit présenté en premier dans le sens de l’avancement, afin de ne pas abimer l’herbe, tandis que le bord « coupant » est laissé à l’arrière pour permettre de rabattre les mottes. Les glissières sont simplement boulonnées entre-elles. Il n’y a même pas eu besoin de percer des trous car ce sont les trous de fixation de la glissière sur leur support qui ont été utilisés.

Le poids de l’ensemble (150kg) est suffisant pour rabattre les mottes, tandis que sa largeur permet à Didier de charger aisément son étaupeur sur un chariot, de le transporter et de le redescendre une fois arrivé au champ. Sur place, un petit tracteur prend le relais (la puissance demandée pour tracter l’étaupeur est minime) et il tire l’étaupeur grâce à une chaine boulonnée.

Au titre des améliorations envisageables, il serait possible de rajouter de petites dents de herse rigide afin de pouvoir réaliser un travail de nivellement.

Toutes les améliorations ou modifications sont envisageables en fonction de ce que l’on souhaite faire. Il serait par exemple possible de remplacer la chaine par un câble, ajouter/enlever des éléments de glissières pour faire varier le poids de l’ensemble.

DSC04317.JPG
DSC04317.JPG (1.11 Mio) Vu 231 fois

DSC04319.JPG
DSC04319.JPG (107.72 Kio) Vu 231 fois


Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usage·R·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021).
Image

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités