Viticulture : pulvérisations des préparations biodynamiques

Avatar de l’utilisateur
Marin@AP
Messages : 117
Inscription : 26 mars 2015, 12:36

Viticulture : pulvérisations des préparations biodynamiques

Message par Marin@AP »

Bonjour,

La pratique de la biodynamie est de plus en plus répandue parmi les viticulteurs biologiques. Elle est essentiellement basée sur la pulvérisation de préparations dynamisées, telles que :
- La préparation "500", à base de bouse de corne
- La préparation "501", à base de silice de corne

Contrairement aux traitements phytosanitaires traditionnels (cuivre, souffre) qui eux doivent être pulvérisés avec force au cœur de la vigne, les préparations biodynamiques doivent être appliquées avec plus de douceur, et ne doivent pas forcément entrer en contact avec toute les feuilles : la préparation 500, essentiellement adressée au sol doit être pulvérisée grossièrement, sous forme de gouttelettes, tandis que la préparation 501, adressée à la feuille, doit être pulvérisée en l'air sous forme de brouillard fin.
L'autre différence avec les traitement traditionnels, c'est que les préparations biodynamiques sont appliquées à faible volumes par hectare : 30 L/ha suffisent pour une préparation "500", contre 60 à 100 L/ha pour un traitement classique.
Pulvérisation biodynamique.jpg
Pulvérisation biodynamique.jpg (275.12 Kio) Consulté 2110 fois
Pour plus d'informations sur les préparations biodynamiques et leur application, je vous invite à visiter le site du Mouvement de l'Agriculture Biodynamique.

Qu'en est-il côté matériel ?
Comme vous l'avez compris, l'application de préparations biodynamiques ne peux pas être faite avec un pulvérisateur classique.
Des pulvérisateurs adaptés existent dans le commerce et sont très efficaces, mais pour ceux qui souhaiteraient se lancer dans la pratique de la biodynamie à moindre frais, il y a l'autoconstruction !

Nos équipes de R&D ont recensé plusieurs réalisations de pulvérisateurs autoconstruits dont vous pouvez librement vous inspirer !
N'hésitez pas à y faire un tour sur l'article en question !

Répondre

Revenir à « Techniques Agronomiques »