Page 1 sur 1

Fendeur de bûches horizontal et autres réalisations

Publié : 07 janvier 2020, 15:12
par Ilan
Contexte
Michel Mauguin s’est installé en élevage de vaches laitières en 1986 à la suite de son père, durant 15 ans en GAEC avec son frère, puis seul. Il est passé en agriculture biologique en 2009, et transmettra sa ferme d’ici un an à un nouvel éleveur, qui apprend depuis quelques mois sur sa ferme. Michel dispose d’une quarantaine de vaches et de 43ha de prairie afin d’alimenter son troupeau exclusivement à base d’herbe. Sa distribution se fait grâce au réseau Biolait, en circuit long.
Un frère de Michel est soudeur, et grâce à lui de nombreuses auto-constructions ont pu être entreprises sur la ferme. Ils ont en particulier fabriqué un fendeur hydraulique horizontal de bûche ainsi que différents outils branchés sur prise de force.

Fendeur à bûches

Ce fendeur a été construit il y a trente ans par les frères, et est toujours utilisé, avec bien sûr quelques rafistolages en cours de route.
Michel estime le coût global à environ 580€, pour une semaine de travail (100€ de vérin, 130€ de distributeur, 300€ de pompe hydraulique, 50€ de feraille).
Il développe une "force" de 20 tonnes, et possède une course de 105cm.
fendeur.jpg
fendeur.jpg (97.25 Kio) Consulté 2474 fois
Le piston a été récupéré sur un tractopelle et sa force ainsi que sa course suffisent à éclater n’importe quel tronc (en manipulant avec précaution une telle puissance). Le bâti est constitué de deux profilés IPN récupérés sur un chantier puis soudés entre eux. Un large fer plat est ensuite soudé sur le haut afin d’avoir un support de glissière lisse.
glissière.jpg
glissière.jpg (97.58 Kio) Consulté 2474 fois
Afin de pouvoir éclater de grosses souches en plusieurs morceaux, Michel dispose d’un module supplémentaire doté d’ailettes, permettant de couper en 4 les troncs.
fendeur 2.jpg
fendeur 2.jpg (98.75 Kio) Consulté 2474 fois
module.jpg
module.jpg (97.63 Kio) Consulté 2474 fois
Le fendeur se transporte sur tracteur, via les 3 points classiques.
attelage.jpg
attelage.jpg (99.51 Kio) Consulté 2474 fois

Modules sur prise de force :

Lors de la seconde guerre mondiale, de nombreux véhicules CCKW ont été produits par l’armée américaine, puis abandonnés dans les pays touchés par le conflit. L’une des particularités de ces véhicules sont leurs treuils, qui sont montés sur des prises de force utilisables sur tracteur. On en trouve à des prix abordables sur le marché de l’occasion.

Le treuil en question, monté sur un attelage trois points :
treuil.jpg
treuil.jpg (97.3 Kio) Consulté 2474 fois
Une secoueuse à pomme, toujours monté sur un attelage trois points, et adapté par un système bielle/manivelle.
secoueuse pomme.jpg
secoueuse pomme.jpg (99.26 Kio) Consulté 2474 fois
Et enfin une scie à bûche largement utilisée.
scie bûche.jpg
scie bûche.jpg (100 Kio) Consulté 2474 fois
Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usage·R·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021).

Image