Outils pour paillage mécanique des planches

Axel AP
Messages : 111
Inscription : 15 juillet 2014, 13:32

Outils pour paillage mécanique des planches

Message par Axel AP »

Voici une ensileuse adaptée par Philippe et utilisée pour la projection de paillage.
Philippe Salvador est polyculteur dans les Landes en ré-installation.
Il travail sur 11ha dont 2ha en asperge et 2ha en maraichage
Vente: En gros pour l'agglomération de Bordeaux
Sols:Sables (fins, humifères, ferreux selon les parcelles)
Organismes accompagnateur AB: Civam bio des landes
Outil
Présentation de l'outil :
Cet outil sert à projeter du paillage sur les planches/buttes attenantes aux bandes d'herbe. Il a été fait à partir d'une ensileuse d'herbe, modifiée pour ne plus travailler en déporté mais derrière le tracteur, des tôles ont été rajoutées pour guider le flux d'herbe.
Vue Globale
Vue Globale
_AXP8776.jpg (849.04 Kio) Consulté 4842 fois
Itinéraires techniques
Philippe a mis en place un système cultural très particulier issu de la culture de l'asperge.
Philippe pense qu'avec un terrain sableux en maraichage, il faut un import de matière organique très important. Il faudrait pour ça avoir des parcelles de foin pour amender les sols.
Pour avoir un apport en carbone facile et une mise en place du paillage rapide, Philippe a mis en place une alternance de planches/bandes enherbées.
Il travaille en planche/butte permanente mais avec une bande enherbée de la largeur du tracteur entre chaque planche. Il fait donc des bandes de couverts végétaux qu'il fauche et projette sur les planches de cultures.
Avec ce fonctionnement Philippe fait des recherches sur les couverts végétaux mais aussi les plantes auxiliaires.
Il est prévu sur le long terme des rotations (en plus de celles végétales) entre les planches de cultures et celles de couverts.

Pour faire un paillage "mécanique", Philippe teste de mettre de la vinasse de betterave qui fait un effet de film ne permettant pas aux adventices de sortir. Il l'a épandu à la tonne à lisier (3tonnes sur 2ha) sur les cotés de ses buttes d'asperges.
Ce qui a permit de bloquer la sortie des adventices pendant quasiment deux mois. Cependant ce produit est très concentré en potasse donc il faudrait vérifier l'effet à long terme sur les sols et leurs rétentions des principes actifs.
Avantages :
Mise en place rapide et mécanique d'un paillage "importé"
Limites :
Il faut faire attention sur certaines cultures à ne pas les recouvrir ou projeter trop violemment l'herbe dessus (mise en place de tapis de protection/déflecteurs).
Modification renvoi d'angle
Modification renvoi d'angle
_AXP8777.jpg (655.48 Kio) Consulté 4842 fois
Démultiplication
Démultiplication
_AXP8778.jpg (637.9 Kio) Consulté 4842 fois
Tôles
Tôles
_AXP8779.jpg (671.39 Kio) Consulté 4842 fois

Avatar de l’utilisateur
Marin@AP
Messages : 117
Inscription : 26 mars 2015, 12:36

Re: Outils pour paillage mécanique des planches

Message par Marin@AP »

Bonjour,

Dans le même registre, voici une pailleuse à litière adaptée et utilisée pour pailler les planches de culture.

Une réalisation de François Mullet, membre de l'association Maraîchage Sol Vivant.
François est installé à Breteuil sur Iton (Eure) sur 1,5 ha depuis 2011 et expérimente un itinéraire technique maraîcher sans travail du sol.
Les 1000 m² de serre (double paroi) sont cultivés en tomates, salade, poivrons, etc. tandis que le reste du terrain est cultivé en planche permanente (pomme de terre, patate douce, courges, oignons).
Les surfaces sont couvertes en permanence d'un paillage végétal composé de paille, de copeaux et de déchets verts broyés.
Vous trouverez sur ce lien une série de fiches techniques qui présente plus en détail l'intérêt de cet itinéraire agroécologique.
Cet outil a été mis au point dans le but de réaliser un paillage rapide et homogène sur des planches de cultures.
Cheminement de la démarche :
L'outil est originellement utilisé pour pailler dans les stabulations bovines. Le tracteur déplace l'outil dans l'allée qui déroule progressivement une balle ronde et projette la paille en latéral.
François a donc modifié le point d'attelage de la pailleuse afin de projeter la paille sur la planche de culture, à l'arrière du tracteur. Une modification simple qui nécessitait l'ajout de quelques renforts bien placés. Il était également nécessaire de déplacer les roues qui supportaient l'outil.

L'utilisation de cet outil a rapidement rencontré des limites, puisque la projection de paille était trop forte et que celle-ci se dispersait sur les planches voisines, notamment en cas de vent.
Afin de mieux canaliser la projection de paille, François a ajouté des déflecteurs de part et d'autre du hérisson. Ils permettent de limiter le dépôt de paille sur les planches voisines mais aussi de de pailler même en cas de vent.

Voici quelques photos du dispositif (replié dans son hangar):
Modification de la position de l'attelage
Modification de la position de l'attelage
DSCN3976.JPG (302.84 Kio) Consulté 4576 fois
Vue arrière (déflecteur rabattus)
Vue arrière (déflecteur rabattus)
DSCN3990.JPG (264.13 Kio) Consulté 4576 fois
Vue sur les déflecteurs
Vue sur les déflecteurs
DSCN3992.JPG (280.23 Kio) Consulté 4576 fois
Et voici un croquis de à quoi ça pourrait ressembler lorsqu'il ouvre ses ailes :
Croquis en vue latérale
Croquis en vue latérale
Scan-AP_20150709_125137.jpg (1.19 Mio) Consulté 4576 fois
Croquis en vue de haut
Croquis en vue de haut
Scan-AP_20150709_163323.jpg (1008.21 Kio) Consulté 4500 fois

Avatar de l’utilisateur
Marin@AP
Messages : 117
Inscription : 26 mars 2015, 12:36

Re: Outils pour paillage mécanique des planches

Message par Marin@AP »

Bonjour,

Voici une version semblable à la pailleuse précédente, réalisée chez Damien et Isabelle dans les environs du Mans.
Damien et Isabelle sont installés en bio depuis 2007 et cultivent en maraîchage 1,5 ha dont 1500 m² de serres. Sinistrés en 2011 par une montée des eaux, ils cultivent depuis cette date sur des planches permanentes, atteignant par endroits 80 cm de haut !
Ils ont intégré par la même occasion l'itinéraire technique défendu par l'association Maraîchage Sol Vivant et ont réalisé chaque année un apport de matière organique très important (copeaux, déchets verts, foin), en abandonnant progressivement le travail du sol.
Damien est un grand bricoleur et a autoconstruit ou bricolé la quasi-totalité de son parc de matériel. On trouvera par exemple sur leur exploitation un épandeur à compost, un poulailler mobile (100 poules) ou encore cette pailleuse à planche bricolée à partir d'une pailleuse à stabulation bovine.
Des planches à 80 cm chez Damien et Isabelle
Des planches à 80 cm chez Damien et Isabelle
DSCN4020.JPG (390.27 Kio) Consulté 4561 fois
Description :
La particularité de cette machine est qu'elle est adaptée à un épandage de foin.
Le foin présente la particularité d'être légèrement plus riche que la paille, qui elle est essentiellement composée de carbone. Le foin est légèrement plus coûteux, mais Fabien arrive à récupérer du vieux foin d'un an qui n'a plus de valeur fourragère intéressante pour les éleveurs.

Les modifications sont les même que sur la machine de François présentée précédemment : déplacement du point d'attelage et des roues. Cet outil ne dispose cependant pas de déflecteurs (le contexte de la ferme, plus abrité du vent, ne les rends peut-être pas nécessaires).
Cependant, pour pouvoir épandre du foin, dont les tiges sont plus longues que la paille, Fabien a modifié le hérisson en le reculant de 40 cm vers l'arrière et en remplaçant les dents existantes par des dents plus longues.
Décalage de l'axe du hérisson vers l'arrière
Décalage de l'axe du hérisson vers l'arrière
DSCN4007.JPG (299.84 Kio) Consulté 4569 fois
Dents de faneuses
Dents de faneuses
DSCN4008.JPG (401.31 Kio) Consulté 4569 fois
Pomme de terre sous paillis :
J'en profite pour toucher un mot de cette technique portée par l'association Maraîchage Sol Vivant et développée par Damien et Isabelle sur leur ferme.. Il s'agit de disposer à la main les semences sur la surface des buttes, de les recouvrir d'une fine couche de broyat de déchets verts, puis de recouvrir les planches de paille (ou de foin).
La pomme de terre germe rapidement, s'enracine d'elle-même et parvient sans difficulté à percer un paillage épais (elle a des réserves, les adventices, non).
Cela fait des économies de plantage, de désherbage et les rendements n'en pâtissent pas, bien au contraire !
L'inconvénient ? Les rongeurs, qui trouvent abris dans le paillage.
Une PDT en pleine percée !
Une PDT en pleine percée !
DSCN4016.JPG (398.12 Kio) Consulté 4569 fois
Voici un lien pour plus d'info sur cette technique.

jean-pierre-45
Messages : 40
Inscription : 25 juin 2014, 06:52
Localisation : gatinais est

Re: Outils pour paillage mécanique des planches

Message par jean-pierre-45 »

[img][image][/img]

lors de la plantation de mes arbres en agroforesterie
Bonne journée à tous

Répondre

Revenir à « Maraîchage sous couvert »