construction en paille pour stocker les courges

panais d'hier
Messages : 0
Inscription : 27 décembre 2012, 21:30

construction en paille pour stocker les courges

Message par panais d'hier »

bonjour,

Je cherche à réaliser une construction en paille avec des petits ballots et suivant la technique du greb.
Est ce que certain d'entre vous auraient un retour d'expérience ou des coordonnées à me donner.
Merci

clément

presque breton
Messages : 6
Inscription : 26 décembre 2012, 22:22

Re: construction en paille pour stocker les courges

Message par presque breton »

Nous avons construit en 2005 un bureau en paille et nous en sommes très contents, il pourrait également servir pour le stockage de courges et la construction est relativement facile mais un peu longue. Je peux donner plus d'infos si nécessaire.

J'aimerais des conseils pour la fabrication du rouleau du vibroplanche.

Matt
Messages : 43
Inscription : 07 décembre 2012, 00:07

Re: construction en paille pour stocker les courges

Message par Matt »

je suis en plein chantier paille chez moi et j'avoue que la technique du Greb est de loin la moins évidente. Nous on a fait la technique CST (cellule sous tension) avec ossature bois poteau/poutre (bâtiment haut et portées longues). L'ossature poteau/poutre est facile à mettre en oeuvre (une lisse haute, une lisse basse et des poteaux suivant portées et largeurs des bottes). la technique CST consiste à mettre les bottes sur le champ, 2 bottes en face à face en légère tension (avec montant étroit entre), des tasseaux qui compressent les bottes entre chaque niveau et assurent le contreventement (pour ne pas que quand tu t'appuie dessus tout s’effondre), enduit terre dessus, pas cher du tout par contre pour les enduits, il faut des amis parce que c'est long (moyen de le mécaniser, se renseigner auprès de l'association Oxalys en savoie).

Des copains ont fait beaucoup beaucoup plus simple pour leur abris courges. la bâtiment était déjà hors d'eau, hors d'air donc ils ont simplement construit une petite pièce en paille porteuse : les bottes empilées en quinconce plantées de cannes en noisetier pour rigidifier un minimum le tout, des poteaux uniquement aux 4 angles, une lisse haute compressée sur le tout (compression à l'aide de sangles), un enduit terre de 5-10cm qui tient le tout et roule ma poule.

Nouveau bouquin chez Terre vivante de référence sur le sujet http://www.terrevivante.org/590-constru ... paille.htm avec toutes les techniques référencées, pleins de photos, d'idées....

Un bouquin de référence pour ceux qui souhaitent faire du pas cher et du traditionnel sans élec : le bouquin construire sa cave naturelle http://www.actu-environnement.com/libra ... -2391.html

Sinon hésite pas à m'appeler pour en discuter 20mn histoire de défricher ton affaire (on était là il y a 1 an et demi et on a déjà un peu dégrossi), contacte auprès de Vincent, moi c'est Matt en Haute-Savoie
La bise

Matt
Messages : 43
Inscription : 07 décembre 2012, 00:07

Re: construction en paille pour stocker les courges

Message par Matt »

mur paille.jpg
mur paille.jpg (88.39 Kio) Consulté 4258 fois
plus de précisions, notre ossature bois n'était pas adapté pour faire ça à la base (on voit les gros poteaux de 140 sur lesquels on a du clouer des "poupées" de paille pour combler le vide mais ça marche quand même)). On voit les montant secondaires pour ne pas avoir à recouper toutes les bottes, une botte entière séparée par un montant d'une autre botte recoupée (système simple d'aiguilles pour couper les bottes, dispo dans tous les réseaux d'autoconstructeurs). Si on avait fait comme il faut, on aurait 2 bottes identiques face à face; la difficulté est que tu n'as jamais la dimensio n que tu veux en tout cas adaptée nickel à ton ossature même si tu la construit après (bottes entre 80 et 120 cm ça dépend des lots le mieux c'est de les faire soi-même et de pouvoir régler la machine à sa longueur nous on a acheté à un copain du coup le bordel
mur paille 2.jpg
mur paille 2.jpg (101.62 Kio) Consulté 4258 fois
ossature de ma réalisation avec un muret (le problème de la paille est les remontées capilaires et fuites d'eau du coup surélevé la base de la paille de minimum 10cm par rapport à niveau fini) on voit bien la lisse basse et la lisse haute en haut (ainsi que lisses latérales), ici ossature légère donc que 1 botte par caisson (1 montant entre chaque botte, montant de 4cm de large sur lequel on vient visser les tasseaux qui "écrasent" chaque couche de botte de paille). je ferais comme ça de partout pour un bâtiment léger si c'était à refaire
mur paillle et enduit.jpg
mur paillle et enduit.jpg (97.44 Kio) Consulté 4258 fois
enduit très simple à réaliser et vraiment excellent à appliquer, appeler pour savoir les dosages, premier enduit de corps sur lequel on peut rajouter ce qu'on veut, parement bois, enduit terre de finition, chaux....

J'ai un ami de la SCOP Cabestan à Grenoble http://www.cabestan.fr/ (vous verrez sur le site la construction d'un bâtiment maraicher à Sassenage vers Grenoble sur lequel cabestan a bossé) qui a fait une trentaine de chantier paille, spécialisé dans les enduits terre et qui fait de l'encadrement de chantier : en gros, tu le paies à plein temps pendant la durée que tu vois avec lui (suivant le chantier), tu te démerdes pour trouver une dizaine de travailleurs par jour (facile à organiser ce genre de chantier participatif via les réseaux d'autoconstruction et les potes) et il gère tout, une maison paille peut être montée, enduit en 2 mois comme ça. Pour le contacte, appeles moi.

Répondre

Revenir à « Bâtis autoconstruits »