Palonnier à ressort

jeremy fady
Messages : 5
Inscription : 17 décembre 2012, 09:34

Palonnier à ressort

Message par jeremy fady »

voiçi le modèle de palonnier à ressort made in hippotese

http://hippotese.free.fr/matos/fichtec/ficht01a.gif

aa.n.s
Messages : 5
Inscription : 10 mars 2022, 19:48

Re: Palonnier à ressort

Message par aa.n.s »

Bonjour, avec plus d'un an de retard je reviens ici. Je m'étais inscrit sur le forum pour répondre au message mais ça a duré longtemps et entre temps j'avais donné mon bas cul vigneron a un voisin par ici donc je ne pouvais plus le proposer...
Bon, entre temps j'avais moi trouvé un bas cul plus petit qui convient a mon ânesse.
Bien sûr il n'avait pas de sangles et j'ai tout refait.
Ce bas cul je l'utilise aussi bien en débardage, qu'au potager pour tirer une houe mais je peux aussi l'utiliser comme palonnier pour ma petite carriole suisse des troupes de montagne (adaptation simple mais efficace faite pour les âne car c'est pour des franche montagnes).
Bref moi au bas cul j'ajoute la courroie d'avaloir. on est en montagne quand même ici et l'avaloir permet a ce que le U métallique ne tape pas a l'arrière des pâtes quand il n'y a pas de charge.
Le bas cul permet aussi a ce que le palonnier ne se prenne pas sans arrêt dans les souches et branches.
La forme en U permet de le suspendre plus facilement qu'un palonnier droit qui serait plus a l'arrière et puis ça correspond plus au cul des ânes moins largue que des chevaux de trait.
Avec des maillons de chaines et un clou soudé j'ai refait l'araignée qui se greffe sur un harnais normal avec croupière comme les boucles cornway.
Du coup je peux mettre tout le matériel dans la carriole et partir en forêt, faire le boulot sans enlever ou changer de harnais ou palonnier, faire le débardage sans m’accrocher au souches et repartir en ré-attelant la carriole directement
arraignée bas cul.jpg
arraignée bas cul.jpg (54.69 Kio) Consulté 955 fois
sellette bas cul et carriole suisse.jpg
sellette bas cul et carriole suisse.jpg (66.73 Kio) Consulté 955 fois
_bluette carriole suisse.jpg
_bluette carriole suisse.jpg (67.81 Kio) Consulté 955 fois
Question sellette c'est moi qui l'ai réalisé aussi car les sellettes standards pour poney ne sont pas assez larges a mon gout pour le dos d'un âne.
Entre autre j'ai réalisé aussi un bas de charge et aimerait en concevoir un nouveau vraiment multifonction et réglable qui devrait vraiment changer un peu les choses (l'idée étant de toujours réduire le matériel en le rendant pluridisciplinaire.
Pour finir le choix de l'ne je l'ai fait car on vit sur une micro-ferme avec des toute petites parcelles ce qui fait que même au potager l'âne me permet de perdre moins de surface en bout de rand et a peu près 2,5 mètres suffisent à pouvoir tourner même si on serait plus a l'aise avec 3 mètres.
Avec un cheval de trait il faudrait sans doute 4 ou 5m (?).
Côté débardage on reste modeste avec un âne surtout notre ânesse qui est de taille très moyenne mais franchement elle nous rends bien service et m'a plutôt étonnée à sortir des billes de chêne de 3-4 mètre et de 35cm de diamètre...
Salutations

aa.n.s
Messages : 5
Inscription : 10 mars 2022, 19:48

Re: Palonnier à ressort

Message par aa.n.s »

Bonjour, en ce moment je reprends doucement mes réalisations et j'en ferais part ici dés les premiers essais réalisés.
Entre temps j'ai fait l’acquisition d'une machine de bourrelier United n°6 et une Singer 45K25.
Des réalisations plus complexes sont donc en cours
En attendant, mon bas cul a été utilisé en débardage et ce qu'on peut noter de nouveau sur mon système est la sangle de reculement associée au palonnier suspendu qui est une association vraiment avantageuse pour le travail dans les pentes.
Le bas cul vigneron classique se comporte parfaitement en charge mais vient percuter les pattes arrières dans un mouvement de balancier dés que la charge est dételée.
A mon sens le palonnier suspendu est déjà une libération par rapport au palonnier classique mais lui associer une sangle de reculement offre une liberté totale de mouvement hors charge ce qui permet d'aborder les terrains très accidentés et broussailleux en toute sécurité sans entraver nos "tracteurs vivants a quatre pattes et deux oreilles".
Mon travail en cour consiste à réaliser un prototype de reculement librement inspiré du reculement Grand-Vallier où viendra se greffer mon palonnier suspendu.
L'étape suivante sera de simplifier ce système pour réduire les couts de fabrications tout en restant solide et sûr.
Salutations

Répondre

Revenir à « Traction Animale »