Bâtiment d'exploitation fruitière : 2000m² d'extension

jonas
Messages : 132
Inscription : 29 janvier 2015, 09:03

Bâtiment d'exploitation fruitière : 2000m² d'extension

Message par jonas »

EARL Fort l'ECLUSE
L’EARL Fort l’Ecluse est une exploitation fruitière (pomme) dont l’essor a été exponentiel depuis sa création en 1974... et le bâti a suivi ! A l’époque, ce n’était qu’une petite ferme de 250 m² reconvertie comme local d’un verger. Aujourd’hui, le bâtiment s’estime à 2 000 m² pour une exploitation qui emploie 20 salariés et quatre associés, et qui distribue ses pommes dans un rayon de 250 km.
L’autoconstruction de ce bâtiment ne s’est donc pas faite en un jour. D’extension en extension, les exploitants ont agrandi les locaux toujours de la manière suivante : destruction d’un mur existant, construction de la charpente métallique accolée à l’existant (par des pros), et remplissage, cloisonnage, électricité, plomberie, finitions en autoconstruction. L’essentiel de la superficie est utilisée pour les chambres froides (dépressurisées, contenant jusqu’à 200 tonnes de pommes) que les exploitants ont monté une par une.
Si la présentation de cette construction ne concerne avant tout que de grandes exploitations, elle peut en revanche enrichir des questions d’organisation d’espace sous l’aspect fonctionnel et ergonomique. Ici, l’agencement des espaces est circulaire autour du hall de chargement et de réception des récoltes. Cette disposition radiale permet d’accéder aux chambres froides facilement.
Voici la façade principale du bâtiment. Les 2 000 m² s'étendent tout en longueur. Sur l'image, plusieurs photos donnent une vue intérieure. Description de gauche à droite.<br />1.Vue d'une chambre froide : 200 tonnes de fruits, air dépressurisé<br />2.Vue du hall central. Sur la gauche est l'accès du camion. Ce hall distribue toutes les fonction et sert aussi de stockage (palette et autres...) <br />3.Nous sommes dans un couloir de distribution bordé de chambres froides <br />4.Salle de conditionnement (machine d'emballage)<br />5.Accueil
Voici la façade principale du bâtiment. Les 2 000 m² s'étendent tout en longueur. Sur l'image, plusieurs photos donnent une vue intérieure. Description de gauche à droite.
1.Vue d'une chambre froide : 200 tonnes de fruits, air dépressurisé
2.Vue du hall central. Sur la gauche est l'accès du camion. Ce hall distribue toutes les fonction et sert aussi de stockage (palette et autres...)
3.Nous sommes dans un couloir de distribution bordé de chambres froides
4.Salle de conditionnement (machine d'emballage)
5.Accueil
Panorama général.jpg (955.91 Kio) Consulté 1717 fois
• Historique :
o Nature de l’exploitation et surfaces : 35ha en pomme (dont 3 ou 4ha en bio), 20 salariés, 4 associés
o Besoin initial : agrandissement
o Clef de détermination : l’accès à chaque fonction et sous-espace doit être optimal (surtout avec des transpalettes de grosse taille)
o Bâtiment existant : oui : le bâtiment existant était petit (250m²). Lors de la première extension, ils ont détruit le remplissage des murs et ont gardé la charpente métallique.
o Conception : en interne
− Clef de détermination : organisation du bâtiment avec une entrée centralisée et les fonctions qui gravitent autour
o Parcours réglementaire :
− Type de zone : A
− PC : à chaque étape, le permis de construire est pris en charge par l’entreprise de charpente métallique


• Construction : gigantesque extension ! (on peut l’apparenter à une construction neuve)
o Coût global : 1 000 000 €
o Superficie totale : environ 2 000 m²
o Choix constructifs :
− Structure : métallique
− Couverture : tôle
− Fondations et dalles béton
− Remplissage en moellons
− Cloisons des chambres froides préfabriquées
Vue arrière du bâtiment
Vue arrière du bâtiment
Panorama arrière copie.jpg (887.15 Kio) Consulté 1717 fois
• Autoconstruction : partielle
o Accompagnement d’un professionnel
− L’extension de la charpente métallique a été faite par des pros
− Les dalles de grande surface nécessitaient une quantité de béton et des savoirs faire trop important : une entreprise est venue les couler
− Une entreprise est venue faire l’installation des machines de calibrage et de conditionnement


• Usage :
o Organes internes :
− 8 Chambres froides pressurisées : chaque chambre contient en moyenne 150 tonnes de fruit. Toutes les chambres sont dépressurisées (on réduit le taux d’oxygène à 3% pour ralentir le vieillissement des pommes). Chaque chambre est vidée au fur et à mesure de l’année (1 chambre par mois). 1 des chambres est une chambre de transition car c’est la seule qui a un accès possible à l’autre bâtiment
− Atelier de conditionnement (la mise en conditionnement est à la demande, en sachet de 500 g ou 1 kg...)
− Atelier de calibrage (en fonction de la taille de la couleur, la machine classe les pommes en une dizaine de catégories)
− Hall de chargement et déchargement
− Bureau
− Sanitaire et espace pour le personnel
− Rangement de matériel

o Ergonomie : Le hall est une grande zone où toutes les fonctions du bâtiment sont accessibles.
o Machines : les exploitants entretiennent eux-mêmes les machines (calibrage et conditionnement)
o Défauts majeurs :
− Absence de quai de chargement. Tous les chargements doivent se faire avec un élévateur.
− Accès au hall central par camion : lors de la manœuvre, le camion bloque la route momentanément.
Ce plan schématique n'a pas de valeur d'échelle mais permet de comprendre quel est le parti pris pour l'organisation fonctionnelle du bâtiment. On remarque une aile gauche avec des fonctions plus diversifiées (salle de conditionnement, réception, bureau...), et le corps du bâti à droite, 100% organisé autour du hall central.
Ce plan schématique n'a pas de valeur d'échelle mais permet de comprendre quel est le parti pris pour l'organisation fonctionnelle du bâtiment. On remarque une aile gauche avec des fonctions plus diversifiées (salle de conditionnement, réception, bureau...), et le corps du bâti à droite, 100% organisé autour du hall central.
plan schématique.jpg (904.83 Kio) Consulté 1717 fois
• Si c’était à refaire !
o L’organisation du bâtiment serait différente. Pour plus de facilité, une disposition linéaire des espaces serait plus commode, notamment pour les futures extensions et pour le circuit des légumes.
ALLER PLUS LOIN...
Construction métallique en kit : de nombreux constructeurs proposent des bâtiments agricoles en kit (comme eurostructure, uniservice...), avec ou sans montage. Je vous laisse le soin d’assouvir votre curiosité en allant vers leurs sites !
Outil méthode sandwich : travail du sol en arboriculture :
viewtopic.php?f=134&t=2534&p=3248&hilit ... wich#p3243
viewtopic.php?f=245&t=2962&p=4011&hilit ... wich#p4011
viewtopic.php?f=134&t=2534&p=3248&hilit ... wich#p3248

Répondre

Revenir à « Bâtis autoconstruits »