M’enregistrer

Désherbeur Thermique autotracté

gaz, vapeur, etc
Messages: 3
Enregistré le: 26 Septembre 2019, 13:56

Désherbeur Thermique autotracté

Messagepar Charles D » 26 Septembre 2019, 15:12

A la ferme Rawijs (Ferme maraîchère belge, située à Lochristi en région flamande) le désherbage thermique est pratiqué systématiquement après un faux semi. Plutôt que d'acheter son désherbeur thermique dans le commerce, Alex Floré (fondateur de la ferme) a décidé de se bricoler son désherbeur thermique autotracté à partir d'un fauteuil roulant électrique d'occasion. Voyez plutôt !


Contexte (la ferme Rawijs)
La ferme Rawijs, fondée et conduite par Alex et Linda Floré-Boone, est située à Lochristi, une commune néerlandophone de Belgique en région flamande.

Anciennement horticulteurs (production d'azalées), l'activité horticole devenant de moins en moins rentable, ils décident en 2013 de passer à la production maraîchère. La majorité de la production est réalisée sous serres, lesquelles étaient précédemment nécessaires à la production d'azalées.

L'entièreté de la production est vendue en CSA, un système de soutien à l'agriculture paysanne similaire au réseau des AMAP en France (GASAP en Belgique). Il s'agit également d'un contrat de confiance entre producteur et consommateurs, permettant de garantir un revenu régulier au producteur. Cependant, contrairement aux AMAP (et GASAP), les consommateurs viennent se fournir directement à la ferme en auto-cueillette.

En 2018, la ferme fournit en légumes 340 membres CSA et en prévoit 360 pour 2019. La ferme est entièrement gérée par Alex et Linda. Cependant, ils accueillent chaque année entre 3 et 4 stagiaires issus des écoles agricoles de la région, lesquels sont essentiels au bon fonctionnement de la ferme.

Conception et construction
Très simple de conception, ce désherbeur thermique est composé de deux brûleurs à infrarouges (à gaz) assemblés côte à côte sur un châssis autotracté autoconstruit.
Le désherbeur thermique et son créateur.jpg
Le désherbeur thermique et son créateur.jpg (1.1 Mio) Vu 482 fois


Le châssis autotracté :
Le châssis autotracté a été obtenu en apportant quelques modifications à un fauteuil roulant électrique acheté d'occasion :
  • Le fauteuil a été enlevé
  • Le châssis d'origine a été élargi au moyen de cornières et de tubes carrés en acier afin d'offrir assez de place pour installer les 2 brûleurs (en dessous), la bonbonne de gaz et les batteries (au dessus).
Détails Châssis.jpg
Détails Châssis.jpg (1.04 Mio) Vu 482 fois


  • Les batteries d'origine ont dues être changées
  • Un déflecteur, réalisé avec une tôle d'aluminium pliée en 2, a été fixé à l'avant du châssis pour protéger les batteries de la chaleur provenant des brûleurs.
  • Chacune des roues arrière est équipée d'un moteur permettant la marche avant et arrière. Ceci permet au châssis de tourner sur lui-même, ce qui est utile afin de limiter le besoin en tournière. Un détail important à la ferme Rawijs, étant donné que la majorité des planches sont sous serres (rendant l'espace précieux).
  • Les moteurs sont commandés grâce au boîtier de commande d'origine, très pratique d'utilisation (équipé d'un « JoyStick »).
Détails.jpg
Détails.jpg (779.87 Kio) Vu 482 fois


Coûts :
  • Fauteuil roulant d'occasion : 200 €
  • Batteries neuves : 150 €
  • Ferraille : récup.

Les Brûleurs :

Il a été décidé de s'équiper de brûleurs à infrarouges plutôt qu'à flammes nues. Les brûleurs à infrarouges permettent de travailler plus rapidement, fournissent un meilleur résultat et consomment moins de gaz que les brûleurs à flammes nues. Cependant, ils sont plus chers à l'achat, plus complexes de conception, et donc moins faciles à autoconstruire. Les brûleurs utilisés ici ont donc été achetés neufs dans le commerce (CECOTEC, firme belge, voir ici).

Utilisation

En considérant les faibles sommes investies, Alex est très satisfait de sa réalisation :
  • Sur le terrain parfaitement plat de la ferme et à la faible vitesse d'avancement imposée par les brûleurs thermiques, les moteurs électriques du fauteuil roulant se révèlent être suffisamment puissants.
  • Majoritairement utilisé sous serre, sur un sol plat et sableux, les petites roues lisses et non crénelées du fauteuil roulant ne posent pas de problème de dérapage. Ceci serait peut-être à revoir sur sol argileux et/ou caillouteux.
  • Le fait que l'outil soit indépendant est pratique. Cela permet de réaliser rapidement une opération de désherbage dès qu'un moment se libère.

Caractéristiques :
  • Largeur de travail : 80 cm (2 X 40 cm)
  • Vitesse de travail : 2 km/h
  • Gaz : Propane
  • Consommation gaz : 6 kg/h


D'autres Créations
Après la réalisation de ce désherbeur thermique, Alex s'est convaincu que les fauteuils roulants électriques, pas chers et faciles à trouver d'occasion, représentent une bonne base pour de nombreux outils autotractés (chariots maraîchers, lits de désherbage, ...)
Voici par exemple un lit de désherbage réalisé en suivant exactement le même principe que pour le désherbeur. Fabriqué pour la modique somme de 400 € (fauteuil électrique + ferraille), la Chtibinne n'a qu'à bien se tenir !

lit de désherbage.jpg
lit de désherbage.jpg (1.09 Mio) Vu 482 fois



Retourner vers Désherbage thermique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités